Comment Pyongyang veut mettre à mal les relations entre la Corée du Sud et les USA

Comment Pyongyang veut mettre à mal les relations entre la Corée du Sud et les USA

Dans son message de vœux du nouvel an, Kim Jong-Un a brandi une fois de plus l’arme nucléaire, qu’il peut utiliser à tout moment. Il a par ailleurs montré des signes d’ouverture, qui seront

La Corée du Nord menace d’abattre les bombardiers américains

concrétisés au mois de février par l’envoi de ses émissaires aux jeux olympiques de Pyeongchang. Un acte qui a été étonné plus d’un, vu que l’homme n’a jamais pris en compte les initiatives de renforcement de liens diplomatiques avec son homologue sud-coréen Moon Jae-in.

Ce changement radical de Pyongyang qui a toujours menacé de fragiliser Séoul est diversement apprécié par les observateurs, dont certains restent sceptiques là-dessus. A travers son message, Kim Jong-Un ne cherche qu’à mettre à mal les relations entre Séoul et Washington.

Du côté de la maison blanche, les déclaration du dirigeants nord coréen n’ont pas été prises au sérieux. H.R. McMaster, le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, a ironisé en affirmant qu’il faudrait avoir abusé d’alcool pendant les fêtes pour croire en la sincérité du discours du dirigeant nord coréen. on assure que les intentions de Kim ont été déclarées sous l’effet de l’alcool, dont il aurait en abusé pendant ces moments de fête.

En tout état de cause, la CIA a, selon certaines sources, attiré l’attention du Président américain sur le fait qu’il ne dispose que de trois mois pour empêcher Pyongyang d’évoluer dans son programme balistique.

Commentaires

Commentaires du site 0