Capacités en audit : Les Usa en appui aux organes nationaux de contrôle au Bénin

Capacités en audit : Les Usa en appui aux organes nationaux de contrôle au Bénin

En matière de contrôle des finances publiques, le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique apporte son soutien à l’Etat béninois à travers le Projet de renforcement de capacités en audit (Prca), officiellement lancé jeudi 15 février 2018 à Cotonou.

Bénin : Bilan peu élogieux pour la démocratie après 28 ans

Les organes nationaux de contrôle au Bénin sont embarqués dans un nouveau partenariat avec les Usa, pour leur efficacité dans l’assainissement de la gestion des finances publiques et la lutte contre le gaspillage des ressources publiques. Il s’agit du Projet de renforcement de capacités en audit (Prca), dont la cérémonie officielle de lancement s’est déroulée dans la matinée du jeudi 15 février 2018, au ministère de l’économie et des finances à Cotonou.

C’est un projet de l’Usaid et de Government Accountability office (Gao) des Etats-Unis, au profit notamment de la Chambre des comptes et l’Inspection générale des finances. Il vise à les appuyer « en vue de renforcer leurs capacités à fournir des résultats d’audit de qualité, tant aux citoyens béninois qu’aux membres du gouvernement et de l’Assemblée nationale », informe le Directeur de cabinet du ministre de l’économie et des finances, Servais Adjovi.

C’est un appui pour qu’ils puissent mieux jouer leur rôle dans la gestion des finances publiques, la réduction du gaspillage et de la corruption, le renforcement de la redevabilité et la promotion de l’utilisation efficiente et efficace des fonds publics, à en croire l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Bénin, Lucy Tamlyn.

Renforcer le maillon faible du dispositif de contrôle au Bénin

A travers ce projet, le personnel de ces organes bénéficiera des derniers développements dans le domaine de l’audit, du contrôle interne, de la planification stratégique et dans d’autres domaines techniques, informe l’Ambassadeur. C’est là même l’une des pertinences de ce projet, d’après les Organisations de la société civile et l’Ordre des experts comptables et comptables agréés du Bénin. Le président du réseau Social Watch, Gustave Assah, rappelle bien que l’existence de personnel qualité demeure le maillon faible du dispositif de contrôle au Bénin.

Conséquence, des milliards passent au Bénin mais les pauvres demeures dans la pauvreté. « Dans le domaine du contrôle, il n’y a jamais un acquis définitif en terme de compétences ; les normes de contrôle au niveau international évoluent et évoluent très vite. Ce renforcement de compétences -du personnel des institutions de contrôle de l’Etat ndlr- est donc le bienvenu, car il leur apportera ce qu’il faut pour être en phase avec les normes mais aussi pour correspondre aux missions qui sont les leurs », renchérit Cosme Goudété, président de l’Ordre.

«Une institution d’audit n’est forte que par son personnel et la volonté de collaborer, d’apprendre et de partager», dira l’Ambassadeur Lucy Tamlyn.

Au-delà de cet aspect, le Prca est aussi bienvenu parce qu’il intervient dans une période de renouvellement de tout le personnel de ces organes, à en croire le Directeur de cabinet. Procédant au lancement du projet, il a appelé à la disponibilité de tout le personnel pour l’atteinte des résultats

Commentaires

Commentaires du site 0