Championnats d’Afrique de Cyclisme : Romuald Hazoumè satisfait de la participation du Bénin

Championnats d’Afrique de Cyclisme : Romuald Hazoumè satisfait de la participation du Bénin

Le Bénin a pris part aux championnats d’Afrique de cyclisme sur route à Kigali du 14 au 18 février 2018. A l’issue de ce rendez-vous dont l’Erythrée est le grand vainqueur, le président de la Fédération béninoise de cyclisme est

Cyclisme : Eric Ahouandjinou, nouveau champion du Bénin

satisfait de la participation du Bénin, même si l’équipe est à revoir. Une centaine de cyclistes ont pris aux championnats d’Afrique de cyclisme sur route du 14 au 18 février 2018, à Kigali au Rwanda. Parmi cette centaine, figurent des professionnels et des amateurs dont le Bénin. Le Bénin y est allé avec une équipe de six coureurs.

Au niveau des étapes, le meilleur béninois est Abdoul Bashiki, classé 33e à l’étape 2. Si les Erythréens Saymon Musie, Mekseb Debesay et Amanuel Ghebreigzabhier ont remporté le contre-la-montre par équipes ce 14 février 2018, les Béninois ont fini 15e sur 17 équipes. Ils ont devancé les Rwandais et les Algériens. Le critérium de 13 tours couru ce dimanche 18 février en clôture de ces championnats, a été remporté par l’Erythréen Aman Ghebreigzabhier Werkilul chez les hommes. Les Béninois se sont suivis de la 66e à la 71e place. A ce niveau, il faut noter que le terrain est assez vallonné. Et le principe est que dès que les professionnels finissent les 13 tours, la course est arrêtée et on fait le classement de tout le monde. 30 équipes professionnelles ont pu faire les 13 tours.

Pour le président de la Fédération béninoise de cyclisme, la participation du Bénin est à saluer. «Je suis content et satisfait de notre participation», a laissé entendre le président Hazoumè. Toutefois, il est conscient qu’il y a beaucoup de choses à faire pour hisser le Bénin à un meilleur rang. Selon lui, c’est une équipe jeune qui va gagner demain. Et l’équipe est à revoir, il faut y intégrer d’autres jeunes. Au-delà du résultat de la course, le président Romuald Hazoumè se réjouit de l’accueil et du traitement qu’accorde la famille du cyclisme africain au Bénin.

« Le Bénin regagne la confiance de ses pairs », a confié le président de la Fébécy.

Chez les femmes, les Ethiopiennes Eyeru Gebru, Tsega Beyene et Selam Amha ont fini premières devant les Erythréennes et les Rwandaises. Au terme de ces championnats, l’Erythrée reste (de loin) la meilleure nation du continent du cyclisme sur route africain. Comme en 2017, elle l’a prouvé en dominant les Championnats d’Afrique 2018. A Kigali, la délégation a raflé 10 médailles d’or sur 16 possibles. A ces sacres, il faut aussi ajouter 5 médailles d’argent et 5 de bronze. La deuxième place au classement des nations revient à l’Ethiopie avec 13 breloques dont 3 en or après avoir fini troisième en 2017. Les Rwandais (es) complètent le podium avec 10 médailles dont 3 en or.

Commentaires

Commentaires du site 0