Finale du championnat national des vétérans : Abaf Porto-Novo sacrée championne

La finale de la première édition du championnat national des vétérans a été jouée dimanche 11 février 2018 au stade de René Pleven de Cotonou, avec le sacre de Abaf de Porto-Novo devant son homologue de Cotonou (0-0, 4-2 tab).

Finale de la Champions League : le Real Madrid champion

Emaillée de beaucoup d’irrégularités, la première édition du championnat national des vétérans a vu le sacre de Adaf de Porto-Novo, ce dimanche 11 février 2018. Initié par la Fédération béninoise de football (Fbf) en collaboration avec l’Association des anciens footballeurs du Bénin (Abaf), ce championnat a permis aux anciens footballeurs béninois de se faire plaisir durant les deux mois environs qu’a duré la compétition.

Ça a aussi été une occasion de retrouvailles. Ainsi, c’est Abaf de Porto-Novo qui a soulevé le premier trophée de ce championnat en battant aux tirs au but son homologue de Cotonou au terme du temps règlementaire (0-0, 4-2). Cette finale a été officiée par l’arbitre international béninois à la retraite Bonaventure Coffi Codjia. Vainqueur du championnat, le capitaine de l’Abaf Porto-Novo Sylvain Zèvounoua a reçu le géant trophée des mains du premier Vice-président de la Fbf Bruno Didavi, en plus un chèque de 300.000 Francs Cfa. A noter que le vice-champion a empoché 200.000 Francs Cfa. Pour rappel, en demi-finales Abaf Cotonou et Abaf Porto-Novo ont respectivement écarté leurs homologues du Zou-Colline et du Mono-Couffo.

Pour Charles Ana, président du comité d’organisation, ce championnat est une bonne initiative, et c’est grâce au concours de tout le monde notamment les autorités fédérales que la compétition est arrivée à son terme. Il a par ailleurs assuré que le championnat des vétérans sera réédité les mois à venir. A en croire Bruno Didavi, c’est les fonds que la Fifa a alloués pour les personnes du troisième âge qui ont servi à initier ce championnat.

« Je suis peiné qu’on ait difficilement pu accepté d’assurer la visite médicale et l’assurance aux gens de cet âge. C’est pourquoi le championnat n’a pas commencé au bon moment », a dénoncé Ali Latifou, capitaine de Abaf Cotonou. « Nous souhaitons que ce championnat s’organise mieux », a-t-il conclu

Commentaires

Commentaires du site 0