A l’occasion d’une audition face au Congrès, le directeur du renseignement américain, Dan Coats s’est longuement exprimé sur la menace nucléaire nord-coréenne.Malgré un net réchauffement des relations entre la Corée du Nord et le voisin du Sud, les États-Unis semblent être toujours sur leur garde. Récemment interrogé au cours d’une audition face au Congrès, le directeur du renseignement américain, Dan Coats, a en effet assuré que le programme nucléaire nord-coréen ne représentait ni plus, ni moins, qu’une véritable menace pour l’intégrité américaine.

Ferme sur ses positions, celui-ci a invité le gouvernement à prendre une décision ferme et définitive concernant la possible réponse à mener, insistant bien évidemment sur le fait qu’une solution pacifique était privilégiée.

Bien entendu, la Corée du Nord n’entend pas se laisser faire. Qualifiant, elle aussi, toute tentative américaine d’interférer dans sa quête de l’arme nucléaire, de « menace existentielle à l’encontre de sa nation », la situation semble être dans une impasse. Le caractère provocateur des deux chefs d’État n’aidant probablement pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom