Togo: Les déboires de Bolloré avec la justice française au centre de l’attention

Togo: Les déboires de Bolloré avec la justice française au centre de l’attention

Depuis l'éclatement de l'affaire de soupçons de corruption en Afrique en lien avec des concessions portuaires à Lomé et Conakry, on n'avait pas encore entendu de voix provenant des pays africains concernés par cette affaire.

Soupçon de corruption en Afrique : Vincent Bolloré mis en examen

Maintenant c’est chose faite. En effet, une voix provenant du Togo s’est invité dans le débat. Le Président du parti des togolais, Nathaniel Olympio, puisque c’est de lui qu’il s’agit s’est prononcé sur cette affaire qui fait coulé beaucoup d’encre et de salives depuis quelques jours.

C’est au cour d’une interview accordée à la radio internationale BBC, que le Président du parti des togolais a donné sa lecture de l’affaire. Pour Nathaniel Olympio, l’opacité qui entoure le contrat entre son pays le Togo et le groupe Bolloré peut être sujet à interrogations.

Si celui-ci se refuse de commenter un dossier qui est pendant devant la justice, il estime tout de même qu’actuellement il y a un flou autour du contrat du groupe Bollore soulignant que le peuple togolais est incapable de se prononcer sur ce qu’il peut attendre de ce contrat. Au cours de son intervention, Nathaniel Olympio a signalé que cette affaire porterait atteinte à l’image du Togo si le nom du Chef de l’Etat venait à être cité. Pour rappel, Vincent Bolloré avait été mis en garde en vue(à lire ici) le mardi dernier dans une affaire de soupçons de corruption en Afrique. Après plusieurs heures de garde à vue, celui ci a été déféré devant le juge d’instruction puis mis en examen(à lire ici).

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    lumium Il y a 6 mois

    Bolloré a une Togo-ce bite

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Vous au Togo là , finissez d’abord avec le ” dégagement ” de Faure du pouvoir , et vous verrez ensuite