Près de six mois après la fin du championnat national de football du Bénin, on connait les différents clubs qui montent en première, deuxième et troisième division. Conformément à la décision du congrès extraordinaire du 19 avril 2018, une commission de sept membres a été mise sur pied pour trancher les différends issus du dernier championnat national de football. Dirigée par le ministre du Tourisme, de la culture et des sports Oswald Homéky, cette commission s’est réunie ce mardi 29 mai 2018. Si le rapport de cette commission est attendu pour demain jeudi 31 mai 2018, on sait déjà qu’elle a pris la décision de contenter toutes les parties concernées par les différends.

D’abord, c’est finalement trois clubs qui sont relégués au lieu de cinq clubs préalablement prévus. Même système pour la Ligue 2 et ligue 3. Ensuite, l’Association sportive de la vallée de l’Ouémé (Asvo), la Jsp et l’Upib montent en ligue 1. Ensuite, en ligue 1, Ayéma et Tonnerre sont sauvés. En ligue 2, Akanké, Taneka, Jso et l’Unb qui sont sauvés. Puis Espérance, Sakété, Aso-Ata et Foga sauvés en ligue 3.

Les différends étant vidés, il faut retenir que tous les clubs ayant pris part à ce championnat ont droit de vote. Maintenant, il revient au comité exécutif consensuel et transitoire de la Fédération béninoise de football d’installer les différentes commissions (électorales et de recours) dans un bref délai pour le lancement du processeur électoral et de retenir une date pour les élections. Aussi, il faut que les différents candidats se déclarent et partagent leurs projets pour le football béninois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire