Bénin – Elections à la Fbf : Kanakin et Houngnibo prennent l’engagement de bien gérer le processus

Bénin – Elections à la Fbf : Kanakin et Houngnibo prennent l’engagement de bien gérer le processusLe président de la Fbf Anjorin Moucharafou (à g.) remettant les textes qui régissent les élections au président de la commission de recours, Laurent Houngnibo (à d.)

Élus lors de la dernière assemblée générale extraordinaire de la Fédération béninoise de football (Fbf), les membres des commissions devant organiser les prochaines élections de l'institution ont été installées dans leur fonction ce vendredi 8 juin 2018 au siège de la Fbf à Djassin.

Football : Anjorin Moucharafou et Bruno Didavi intègrent les commissions de la CAF

Le processus électoral pour le renouvellement des membres du comité exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf) peut maintenant décoller. La commission électorale et celle de recours ont été enfin installées ce vendredi 8 juin. Au cours de la cérémonie d’installation, le président de la Fbf, Moucharafou Anjorin a exhorté les membres des deux commissions à être au dessus de la mêlée.

«Dès cet instant, vous n’avez plus camp. Et vous ne saurez être aux ordres de ceux qui vous ont proposé», a-t-il conseillé. Il a rappelé  que les membres de ces différentes commissions ne sont pas au dessus de la Fifa et qu’à tout moment qu’il y a dérapage, l’instance suprême peut intervenir pour mettre de l’ordre. Il a ensuite précisé que le Chef de l’Etat suit le processus de transition de très près.

Après ces mises aux points, le président Anjorin a rassuré qu’il n’a aucun doute sur les compétences de chacun des membres. Prenant la parole, le président de la commission électorale, Casimir Kanakin a tout d’abord dit ses remerciements à Dieu pour ses bienfaits. Il a ensuite rendu hommage aux membres du comité exécutif mais aussi et surtout au ministre des sports, Oswald Homéky.

Ancien président de l’ensemble sportif des Étudiants, Casimir Kanakin a promis jouer au nom des membres de sa commission, le rôle qui est le sien pour qu’enfin la Fbf redore son blason. Mais, avant, il faut que chacun et tous puissent agir suivant les principes établis.

«Nous devons enterrer nos querelles et renforcer le consensus voulu par tous», a-t-il relevé avant de rappeler aux responsables de clubs leur engagement de ne jamais porter les soucis d’interprétation des textes devant les tribunaux ordinaires.

Il a aussi appelé au bon sens de tous les acteurs et souhaite qu’ils mettent par dessus tout le dialogue qui mène à l’écoute et à la compréhension mutuelle. Il a souhaite que tous les délais en vue de maîtriser le processus soient respectés et afin que les conflits inutiles soient évités.

Pour sa part, le président de la commission de recours, Laurent Houngnibo, a invité les membres de la commission électorale a joué leur partition dans les règles de l’art, pour des élections apaisées. Il n’a pas manque d’informer qu’il a bien compris les conseils du président de la Fbf avant de rassurer qu’il travaillera en parfaite harmonie avec son frère Casimir Kanakin afin que le monde du football puisse reconnaître leurs mérites.

Installées, ces deux commissions ont 45 jours pour organiser les élections.

Commentaires

Commentaires du site 0