Bénin : Une convention tripartie en vue pour le développement du football béninois

Bénin : Une convention tripartie en vue pour le développement du football béninois

En visite au Bénin, le directeur des Associations nationales de l'Afrique et des Caraïbes, Mosengo Omba Véron a été reçu en audience ce jeudi 28 juin 2018 par le ministre des sports Oswald Homéky.

36è Conférence des ministres de la jeunesse: Le Bénin accueille 44 ministres et délégations

Au terme des échanges, le président de la Fédération béninoise de football (Fbf) Anjorin Moucharafou a fait savoir que le but de la Fbf est d’accompagner le gouvernement béninois à travers les partenaires au développement que sont la Caf et la Fifa pour «nous aider à faire ce qu’on ne sait pas faire avec l’argent de contribuable».  C’est dans ce cadre que «nous avons la chance de solliciter le Directeur des associations nationales, chargé du développement des projets Fifa auprès de l’Afrique/Caraïbe, monsieur Veron Omba Mosengo, pour nous rendre une visite afin d’évaluer les différents projets que le Bénin a bénéficié de la Fifa depuis les années 2000 jusqu’aujourd’hui et surtout avec le projet de N’Dali que nous devons passer à exécution, un projet d’environ 800 millions de francs Cfa».

Et c’est en marge de cela que Anjorin Moucharafou a souhaité que l’émissaire de la Fifa rencontre la première autorité sportive du pays «pour que nous nous mettions ensemble pour tirer le mieux qu’on puisse tirer de la Fifa».

L’émissaire de la Fifa, Mosengo Omba Véron, pour sa part, a relevé que «au niveau de l’administration de la Fifa, le projet Forward ne nous concerne pas» malgré que l’administration soit une continuité. Il a indiqué qu’il a échangé avec le président de la Fbf surs un projet intéressant que la Fifa doit financier. Concernant son échange avec le ministre des sports Oswald Homéky, l’envoyé de la Fifa a exprimé sa satisfaction. Car, il a pris connaissance des programmes du gouvernement béninois dans le domaine du sport en général et du football en particulier.

En réalité, Oswald Homéky a parlé des programmes sur les classes sportives et sur les associations sportives. Le ministre a aussi informé Mosengo Omba Véron de l’ambition du gouvernement de doter le Bénin d’infrastructures sportives. Et face à ces programmes, l’émissaire de la Fifa a suggéré l’établissement d’une convention tripartite entre la Fbf, le gouvernement béninois et la Fifa.

Aussi, «Nous avons par ailleurs, parlé des prochaines élections à la FBF. Nous sollicitons l’aide de la Fifa pour nous aider à bien franchir ce palier et souhaitons son assistance pour l’accomplissement du nouveau bureau qui sera élu», a informé le ministre Homéky qui a adressé une demande au président de la Fifa Gianni Infantino pour une visite au Bénin.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    A quoi..celà sert il de dépenser..de l’argent pour le foot beninois..?

    Notre foot…est hélas à notre image….c’est à dire médiocre….

    une bonne équipe de bono bono..ou de grands singes…va battre le benin…par une raclée…

    plus nul…que les beninois…en tout chose..tu meurs

    Si c’est le kénninsi….là ils sont.forts…..disons la beninoiserie…quoi

  • Avatar commentaire
    Sylvestinho Il y a 3 mois

    pour la concrétisation de ces infrastructures sportives, il faut mobiliser énormément des milliards de nos francs. là, on demande de signer une convention tripartite, il y a un intérêt, on ne parle plus d’ingérence hein..?