Championnats nationaux d’Athletisme au Bénin : Une répétition avant le tournoi de la solidarité

Championnats nationaux d’Athletisme au Bénin : Une répétition avant le tournoi de la solidarité

Championnats nationaux d'Athletisme nationaux d'athlétisme a démarré depuis ce vendredi 29 juin 2018 au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo.

Athlétisme – Tournoi de la Solidarité : Le Bénin décroche 25 Médailles

Les épreuves ont été lancées par le directeur départemental de la Tourisme, de la culture et des sports Félicien Hounkanrin et le président de la Fédération béninoise d’athlétisme Viérin Dégon. Les meilleurs athlètes des départements du Bénin sont en compétition au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Ceci à l’occasion de l’édition 2018 des championnats nationaux d’athlétisme cadets,  juniors et seniors qui a démarré avec ce vendredi. C’est par un défilé des différentes délégations qui a lancé cette fête de l’athlétisme.

Depuis quelques années, les acteurs de cette discipline ont choisi et décidé de prendre leur destin en main et d’écrire de nouvelles pages pour le sport qui fait battre leur coeur. Et selon le président de la Fédération béninoise d’athlétisme (Fba) Viérin Démon, ce rendez-vous de Porto-Novo est une “expression de cet élan que tout un chacun a pris pour aller plus vite,  plus haut et plus loin dans l’accomplissement d’un destin commun. ” Il a indiqué que ces championnats constituent un événement majeur dans la vie d’un athlète où un petit nombre s’abreuver à la source des champions.

Pour lui, son comité exécutif rêve d’un athlétisme professionnel, performant et révélateur du potentiel béninois. Pour sa part, le directeur départemental du Tourisme, de la culture et des sports Félicien Hounkanrin a salué l’engagement de chaque acteur pour le rayonnement de l’athlétisme béninois au plan international. Il a réaffirmé la volonté du gouvernement d’accompagner cette fédération en lui fournissant des talents à travers les projets de classes sportives et des associations sportives communales. Il a enfin invité les athlètes au fair-play et les juges officiels au professionnalisme.

Korongo et Ahomakpo confirment

Après la cérémonie officielle de lancement, la compétition proprement dite a pris place avec le saut en longueur,  le lancé de javelot, les relais et des séries dans certaines épreuves. Les finales du 100m ont eu lieu. Au niveau de senior dame,  Patricia Ahomakpo a remporté sa finale. Au 10000m homme, David Korongo est champion avec une once de déception car, il n’a pas atteint son objectif qui est de battre le record national.

Quelques réactions à la fin de la première journée

David Korongo, vainqueur du 10 000m homme

Je remercie tous les dirigeants du sport béninois,  les journalistes et la fédération béninoise d’athlétisme. Je suis ravi d’avoir remporté la course ce soir (ce vendredi 29 juin 2018, NDLR). Mais,  mon objectif était de battre le record national. Ce qui n’a pas été le cas. C’est une déception pour moi. Avec l’encouragement actuel dans le sport,  je crois que le record sera battu à l’avenir. Chaque athlètes qui vient sur la piste veut gagner. Quand j’ai vu Patrice Lompo sur la piste, je m’attendais à une belle concurrence pouvant me permettre d’atteindre mon objectif. Cela n’a pas été le cas. C’est bon déjà qu’on évalue nos performances avant le tournoi de solidarité. Maintenant il faut je continue le travail pour améliorer mon chrono. Je promets pour le tournoi de la solidarité que les médailles d’Or sont garanties.

Patricia Ahomakpo, championne du 100m dame

Ce n’était pas donné d’avance. Mais c’est les entraînements qui ont payé.  Je me suis vraiment entraînée et la dernière semaine j’ai eu à faire quelques exercices techniques qui m’ont vraiment aidés. J’avais un peu peur car je connais mes concurrentes et leurs performances. Mais, j’ai donné le meilleur de moi-même. Je veux maintenant améliorer ma performance au tournoi de la solidarité afin d’avoir les minimas pour les championnats d’Afrique.

Sidi,  membre féminin de la Fédération béninoise d’athlétisme et présidente de l’association Élite athlétique club de Parakou

J’ai constaté qu’il y a eu d’amélioration au niveau des performances. On sent que le président de la Fédération, Vérin Démon fait un travail.  Parce qu’il a donné des subventions aux ligues et des athlètes aussi ont eu des primes. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’athlètes ont voulu battre des records. Donc les performances se sont améliorées. Par exemple, au 1500m,  j’ai vu l’athlète Soumanou Karim qui a terminé avec un chrono de 4”05. Aussi chacun des athlètes du Borgou-Alibori se sont battus pour être parmi les meilleurs. Mais au niveau du relais, le meilleur reste à venir.

D’ici trois semaines,  il y a le tournoi de solidarité. Donc les meilleurs athlètes de ces championnats vont être sélectionnés et vont suivre une préparation afin de pouvoir améliorer leur performance. Parce qu’il y aura le Mali,  le Burkina-Faso et le Niger pour cette compétition.

Commentaires

Commentaires du site 0