Equipe nationale des U17 du Bénin : Lafiou Yessoufou présélectionne 103 joueurs pour le test Irm (liste)

Equipe nationale des U17 du Bénin : Lafiou Yessoufou présélectionne 103 joueurs pour le test Irm (liste)

Quelques jours après la fin du tournoi de détection des joueurs de moins de 17 ans au niveau des départements et des clubs, la liste des joueurs présélection est connue.

Partenariat entre Arsenal et le Rwanda : la politique et le sport ne font pas bon ménage

L’entraineur de l’équipe U17 du Bénin, Lafiou Yessoufou a rendu publique sa liste ce lundi 11 juin 2018. Au total 103 joueurs ont été présélectionnés. Le département de l’Ouémé s’en sort avec le plus grand nombre (11 joueurs) suivi de la Donga et du Borgou (9 joueurs chacun). Le département du Mono a six joueurs, l’Atlantique en compte quatre. Les départements du Zou et de l’Alibori ont trois joueurs chacun alors que le Littoral en a que deux. Les Collines, le Plateau et le Couffo n’ont qu’un seul joueur chacun sur la liste. Au niveau des clubs, l’entraineur a retenu 53 jeunes joueurs.

Ces joueurs présélectionnés vont subir le test d’Imagerie à résonnance magnétique (Irm) à Lomé. Le départ pour ce test est prévu pour le vendredi 15 juin 2018. Pour rappel, la Fédération béninoise de football a décidé que joueurs présélectionnés paient eux-mêmes les frais du test d’Irm qui s’élève à 120 000 francs Cfa par joueur.

Si le test d’un joueur est concluant, ces frais vont lui être rétrocédés. Cette décision vise à réduire les fraudes sur l’âge réel des joueurs afin que l’Etat n’aille gaspiller de l’argent pour l’Irm.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    liberté Il y a 4 mois

    120milles francs à la charge des joueurs ?!?! Dans ces conditions nous n’aurions jamais eu la chance de voir évoluer nos Vrai Grands Joueurs, Gloires du Dahomey, qui faisaient la fierté des dahoméens et peur aux pays voisins….

    On comprend mieux ce qui se passe et pourquoi on ne voit pas de grand talents depuis si longtemps…

    Le social ce n’est pas la politique de nos responsables et gouvernants, c’est infecte !