Mise en place de l’équipe U17 du Bénin : Les joueurs présélectionnés doivent payer leur test Irm

Mise en place de l’équipe U17 du Bénin : Les joueurs présélectionnés doivent payer leur test Irm

Les joueurs présélectionnés pour l’équipe nationale de football U17 du Bénin doivent payer eux-mêmes les frais du test d’Imagerie par résonance magnétique (Irm).

Journées Fifa: Le Bénin joue contre la Guinée Equatoriale et le Gabon

Ainsi en a décédé la Fédération béninoise de football  (Fbf) qui a entrepris depuis quelques jours de mettre en place une équipe cadette du Bénin. Dans ce cadre, sous la supervision du directeur technique nationale, le staff technique des Ecureuils cadets a organisé un tournoi de détection donc la phase nationale a pris ce dimanche 3 juin 2018 au stade René Pleven de Cotonou avec la victoire de l’équipe du Borgou. Et selon Lafiou Yessoufou, l’entraineur de cette équipe, une présélection a été faite et le nombre tourne autour de 80 à 90 joueurs qui jouent très bien au ballon.

Mais, après cette présélection, il faut s’assurer que les joueurs sont dans la tranche d’âge requise pour cette catégorie. Cela passe par le test d’Irm qui va se faire à Lomé au Togo. «..Nous avions demandé à chaque joueur de se munir des frais d’Irm (120.000fCfa). Alors si ça passe pour un enfant, cela veut dire qu’à priori il est honnête donc il sera remboursé», a informé le directeur des compétitions de la Fbf. Cette décision vise à dissuader les jeunes qui ont dépassé l’âge requise  de se prêter à ce test. Une manière de mettre fin à la tricherie qui s’observe sur les âges des joueurs comme un peu partout.

C’est la conséquence de l’expérience de 2013 où la délégation béninoise est revenue de Lomé toute déçue suite au rejet de la majorité des joueurs retenus pour prendre par au match de qualification contre la Côte d’Ivoire. A l’époque seule une dizaine sur la trentaine est admise au test d’Irm. Selon le directeur des compétitions, Quentin Didavi, c’est donc pour éviter que cette situation se répète que la Fbf a sorti une telle décision qui est comme «une sorte de marteau financier pour punir ces jeunes qui font des dispenses d’âge..». Ceux qui vont passer avec succès ce test vont être remboursés.

Commentaires

Commentaires du site 0