La chanteuse américaine Janet Jackson, soeur de Michael Jackson s’est livrée dans un article du magazine Essence sur un mal profond dont elle souffre depuis longtemps, bien plus longtemps que l’on peut imaginer: la dépression. Pour elle ce mal profond est lié à un complexe d’infériorité dont elle souffrait, complexe lié au racisme endémique qui existe dans la société américaine. 

Loading...

Janet Jackson va plus loin : la première fois qu’elle fut heureuse, ce fut à la naissance de son enfant. Âgée de 52 ans cette année, la star s’est confiée sans retenue sur ce qu’elle pu subir avant de donner naissance à son premier enfant l’année dernière :

«Le fait d’avoir peu d’estime de soi peut être ancré dans un sentiment d’infériorité remontant à l’enfance (…) Et il y a bien sûr les problèmes de société comme le racisme et le sexisme (…) Mélangez le tout, et cela donne une dépression, une maladie tenace et effrayante (…)  Aujourd’hui, mon bonheur est de tenir mon bébé dans mes bras et de l’entendre roucouler. Quand je le regarde dans ses yeux souriants et le vois répondre à ma tendresse. Quand je l’embrasse. Quand je chante doucement pour l’endormir. Pendant ces temps sacrés, le bonheur est partout » a déclaré la star.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom