USA : plus rien ne va entre Donald Trump et Xi Xinping

USA : plus rien ne va entre Donald Trump et Xi XinpingPhoto : Carlos Barria/REUTERS

Les tensions entre la Chine et les Etats-Unis semblent avoir atteint le point de non-retour. Entre menaces et pression, les deux pays se rendent coup pour coup.

La Chine réunit les Africains pour parler sécurité

La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, aura-t-elle lieu ? En effet, lundi, Donald Trump brandissait de nouvelles menaces à l’encontre de Pékin, assurant se tenir prêt à mettre en place de nouvelles sanctions sur les produits chinois importés. Selon lui, Washington devrait imposer pour environ 200 milliards de dollars de taxes supplémentaires afin de compenser le vol de technologie et de propriété intellectuelle.

Problème, Pékin n’a pas du tout goûté à ces menaces et ces pressions. Selon le ministère chinois du Commerce, ces pratiques s’écartent d’ailleurs de l’accord que ce sont fixés les deux partis au cours de leurs dernières consultations. Résultat, si Washington osait annoncer une nouvelle liste de produits taxés, la Chine se verra dans l’obligation de répondre.

Un jeu du chat et la souris puisque vendredi dernier, Trump annonçait la mise en place de droits de douane de 25 % sur 50 milliards de dollars d’importations. Une mesure directe qui pourrait devenir plus importante si Pékin y répondait.

Deux pays qui se rendent coup pour coup

Mais il semblerait que le jeu des menaces ne prenne pas. Résultat, Pékin a annoncé une taxe identique qui sera imposée aux marchandises américaines importées sur le sol chinois. C’est à cause de cette annonce que Trump a assuré qu’il était prêt à surtaxé 200 milliards d’importations chinoise. D’ailleurs, il aurait demandé au représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, de travailler sur ce point et d’identifier des produits susceptibles d’être surtaxés de 10%.

Une escalade dangereuse pour les Etats-Unis puisque 455,000 emplois sont menacés par ces nouvelles mesures., surtout dans les secteurs de l’agriculture, de l’automobile et de l’aéronautique. Souhaitant une schéma plus juste entre tous les partis, Trump a donc choisi l’option offensive afin de faire plier Pékin. Pas sûr que cela fonctionne cependant, tant la Chine semble être forte sur ses positions.

Commentaires

Commentaires du site 0