2è édition des internationaux de badminton : Les Béninois s’en sortent avec des médailles

2è édition des internationaux de badminton : Les Béninois s’en sortent avec des médaillesLe podium du double dame

Lancée ce jeudi 28 juin, la deuxième édition des internationaux de badminton du Bénin a pris fin ce dimanche 1er juillet 2018 avec une bonne participation de l’équipe béninoise.

Championnats du monde d’Athlétisme 2017 : Noélie Yarigo entre en lice ce jour

Au terme de quatre jours de compétitions, les jeunes badistes béninois ont pu évaluer leur niveau devant des professionnels de la discipline venus de la Jordanie, de la Belgique et du Luxembourg, tous à la recherche de points en marge des Jeux Olympique 2020 à Tokyo. Les béninois se sont distingués dans quatre des cinq épreuves au programme. Après quelques mois d’hivernage à cause des études, Pascaline Vitou a repris la raquette pour venir s’imposer comme d’habitude devant Xéna Arixa au niveau du simple dame.

A part le simple homme où le belge Maxime Moreels a terminé champion devant le Luxembourgeois Robert Mann, le Bénin a raflé les médailles d’Or en double homme, double dame, double mixte et simple dame. Mann et donc vainqueur de la compétition.

Alors, Aubin Assogba, président de la Fédération béninoise de badminton s’est dit heureux du dénouement de cette compétition. Il a profité pour informer que Pascaline Vitou, Pernelle Fabossou, Oswald Ash Fani-Dosh et Carlos Charles Ahouangansi sont les athlètes qui vont représenter kle Bénin aux Jeux africains de la jeunesse qui va se tenir en Algérie du18 au 28 juillet 2018.

Les résultats des internationaux de badminton du Bénin

Simple homme

Maxime Moreels (Belgique) # Bahaedeen Ahmad Alshannik (Jordanie) 2 sets à 0 (21-11, 21-13)

Simple dame

Pascaline Vitou (Bénin) # Xena Arisa (Bénin) 2 sets à 1 (21-9,20-22,21-13)

Double mixte

Tobiola Oyewolé / Xena Arisa (Bénin) # Gbenoukpo Sébastiano Dégbe / Pascaline Vitou (Bénin) 2 sets à 0 (21-5 ; 21-15)

Double dame

Pernelle Fabossou / Pascaline Vitou (Bénin) # Xena Arisa / Adjelé Joceline Degbey (Bénin) 0 set à 2 (17-21, 21-23)

Double Homme

Gbenoukpo Sébastiano Dégbe / Tobiola Oyewolé # Carlos Charles Ahouangansi / Oswald Ash Fani-Dosh 2 sets à 0 (21-12, 21-16)

Quelques impressions des différents participants à ces internationaux

Pascaline Vitou, vainqueur simple dame (Bénin)

«Je suis fier de moi même parce qu’il y a longtemps que je me suis entrainée. C’est à cause de ce tournoi que j’ai remis les entraînements parce que je prépare un examen. Sans ce tournoi, je ne pourrai pas aller en Algérie pour les jeux africains de la jeunesse. Je savais que je pouvais la battre malgré le manque d’entraînement. Si je m’étais assez entraînée, en deux sets je peux la (Arixa Xéna) battre.  Si j’ai la confiance en moi, je gagne toujours. Mais, elle (Arixa Xéna) prend de la hauteur, elle évolue. Parmi toutes les filles, elle évolue. Je promets une médaille aux jeux africains de la jeunesse. Mais si ce n’est pas l’Or, au moins une médaille pour montrer qu’au Bénin, il y a des athlètes sur qui on peut compter».

Maxime Moreels, vainqueur en simple homme

«Je suis vraiment content. C’était un match très compliqué, je m’attendais à ça. Après Cotonou, j’ai deux semaines de préparations avant les internationaux du Nigeria et ensuite les championnats du Monde. C’est la première fois que je viens ici, c’est une très belle organisation pour un tournoi de série».

Robert Mann, finaliste malheureux simple homme (Luxembourg)

«L’organisation général de mon avis,  à été excellente. Si j’ai bien compris,  c’est pour la deuxième fois. Je trouve tout s’est bien passé. Moi,  en tant qu’étranger, je me sentais très très bien. On m’a dit que la Fédération béninoise existe depuis 2011. Elle est très très jeune encore. Ça ne fait pas longtemps que vous jouez au badminton ici au Bénin. À voir le niveau où les joueurs jouent déjà. C’est formidable. En quelques années vous avez beaucoup appris. Vous avez des entraînements qui sont bien aussi».

Aubin Assogba, président de la Fédération béninoise de badminton

«L’organisation n’a pas été facile. D’abord la mise sur pied des différentes commissions pour organiser cet événement le travail qui a été fait dans ces différentes commissions a payé.  Vous avez vu le résultat. Les enseignements de ces internationaux, c’est d’abord l’organisation technique, la participation de l’équipe nationale du Bénin. Nous nous sommes fixés deux défis: la réussite de l’organisation et la participation de l’équipe nationale. Pour l’organisation de l’événement que les internationaux du Bénin ne sont pas loin des grands événements sportifs. Nous avons mise l’habillage, la décoration  et également la structuration de l’activité. Ce qui a permis de donner une visibilité pour la promotion. Pour ce qui concerne la participation de l’équipe nationale, les enfants ont été commis depuis plus d’un moi pour se préparer à travers la création de pôle de pratique que sont pôle élite et pôle espoir. Et ces pôles aujourd’hui ont permis aux enfants d’être à la hauteur de l’événement travers les résultats que nous avons. Nous avons eu comme autre défi la mobilisation du public.  Vous avez vu, contrairement à l’année passée, les internationaux du Bénin ont été un moment de révélation de la participation du public. Pour l’heure, nous devons faire le bilan et faire des projections. Et ces projections, c’est déjà de préparer tôt les internationaux du Bénin 2019. Cela nous permettra de changer certaines choses dont l’infrastructure. Le tapis sur lequel nous travaillons, la Fédération à mis de gros moyens pour payer ce matériel qui vient actuellement de la Chine. On aura quatre tapis de compétition de dernière génération qui répondent aux normes internationales. C’est suite à cela que nous allons permettre aux internationaux du Bénin de pas à un niveau supérieur qu’on appelle International challenge. Et dès cet instant nous allons penser à mettre les prises money pour quoi pas 10 mille dollars l’année prochaine».

Semugabi Harriet, Juge Arbitre du tournoi

«Je remercie les organisateurs, je suis très contente d’être à Cotonou, ça été de très bons matchs, les internationaux du Bénin. Il n’y a eu aucune situation à déplorer».

Commentaires

Commentaires du site 0