Coupe du monde : quand le père de Thierry Henry crache ses vérités

Coupe du monde : quand le père de Thierry Henry crache ses véritésPhoto : Wochit

Tony Henry, le père de l'ancien attaquant vedette, Thierry Henry, a tenu à s'exprimer sur de nombreux sujets, n'hésitant d'ailleurs pas à cracher ses vérités sur de nombreux sujets.

Mondial Russie 2018 : L’Argentine prive le Nigéria des 8èmes de finale

C’est à l’occasion d’un entretien accordé à Direct Facebook, que Tony Henry, le père de Thierry Henry, ancien attaquant vedette des Gunners d’Arsenal et de l’équipe de France, a accepté de se livrer. Au programme ? Des révélations fracassantes, sans langue de bois ! Premier point abordé ? La comparaison faite par de nombreux médias entre les profils de Thierry Henry et de Kylian Mbappé. Si la ressemblance est, il est vrai, assez criante, Tony Henry lui, n’est pas vraiment du même avis, souhaitant simplement à Mbappé de réaliser la moitié de la carrière de son fils.

Mbappé, Lukaku, Domenech en prennent pour leur grade

Est ensuite venu le tour du prochain match des Bleus face aux Diables Rouge. Et oui, Thierry Henry est le coach adjoint du sélectionneur belge. Résultat, Tony Henry a un aperçu clair des deux camps et pour lui, la stratégie qu’adoptera Deschamps face à la Belgique ne sera pas la bonne. Qualifiant l’équipe de France de « machine de guerre », ce dernier fustige le fait que les bleus ne vont jouer que le contre alors qu’ils pourraient très bien prendre le jeu à leur compte et faire plier n’importe quel adversaire.

Concernant ce match d’ailleurs, le père de l’ancien Barcelonais a également taclé Romelo Lukaku. Selon lui, le joueur aurait halluciné face à Henry, le voyant même comme le messie. Cependant, cette admiration n’aurait pas été réciproque immédiatement. En effet, selon les Henry, Lukaku n’aurait que très peu fait attention à lui durant sa carrière et son poids aurait été largement au-dessus du poids de forme d’un footballeur professionnel. Selon Tony Henry, Lukaku aurait même pesé jusqu’à 120 kg lorsqu’il évoluait encore chez les jeunes !

Enfin, impossible de passer outre le sujet Knysna. Pour rappel, en 2010, l’équipe de France de football était devenu la risée du monde en faisant grève, refusant de s’entraîner. La faute selon Tony Henry, à Raymond Domenech ! En effet, ce dernier aurait appelé son fils sans jamais avoir eu à l’esprit de le faire jouer. Résultat, le sélectionneur des bleus s’est passé d’un soutien de poids dans le vestiaire.

Commentaires

Commentaires du site 0