Guerre commerciale : le FMI lance un appel à Donald Trump

Guerre commerciale : le FMI lance un appel à Donald Trump

Après les récentes remontrances d'Angela Merkel, c'est au tour du FMI de mettre en garde les Etats-Unis contre leur politique économique ultra-conservatrice.

Accord nucléaire iranien : les européens tentés de tenir tête à Donald Trump

Les États-Unis et la politique ultra-protectionniste de Donald Trump, pointés du doigt par le FMI. En effet, c’est via son rapport annuel portant sur l’économie américaine que les experts du Fonds Monétaire International ont expliqué que les récentes décisions prises par le président américain pourraient avoir un effet néfaste sur le futur économique mondial puisque chacun semble vouloir y aller de sa réponse et de sa sanction. Résultat, le système économique actuel, basé sur l’ouverture et le multilatéralisme commencent à patiner.

À moyen terme, les premiers effets pourraient d’ailleurs se faire ressentir. Ainsi, c’est avec l’idée d’un appel au calme que les experts du FMI ont demandé aux autorités de tous bords, de régler leurs différends commerciaux afin de faire en sorte que tous les récents désaccords puissent être oubliés au plus vite.

La Chine et l’UE ne se laissent pas faire

Cette mise en garde n’est pas une première. En effet, le FMI a déjà adressé des remontrances à Donald Trump, cependant, celles-ci se font de plus en plus pressantes à mesure que des barrières commencent à se dresser. Le 6 juillet, les États-Unis devraient d’ailleurs officialiser la taxation sur 34 milliards de produits importés par la Chine, tandis qu’une seconde vague de taxation sur 16 milliards devrait arriver sous peu. De son côté, Pékin n’est pas en reste puisque des taxes équivalentes vont être appliquées le même jour, taxes portant sur les importations de soja et d’automobiles. Face à de telles réponses, le président Trump a assuré étudier une liste de possibles taxes sur 200 milliards de marchandises chinoises.

Mais la Chine n’est pas le seul problème de Washington puisque l’Union européenne est également entrée dans la danse, menaçant les États-Unis de taxer sur environ 300 milliards de dollars d’importations américaines si le président Trump ne faisait pas machine arrière concernant les taxes sur l’importation d’automobile. En réponse à la taxation sur l’acier et l’aluminium, l’UE a d’ores et déjà répliqué en taxant les motos Harley-Davidson ou encore le whisky et le bourbon américain.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire

    le Benin produit quoi pour une taxation a la hausse au USD. c’est le moment pour nous de travailler ;La politique de Talon est vraiment la meilleure.

     

    • Avatar commentaire

      Vraiment bien dit. Avec le recul les beninois comprennent que Talon fait du bon boulot pour le Benin. Le reste n est du papotage. Le meilleur President de tout le temps au Benin selon moi. Je ne fais pas parti d un membre des Rupturiens mais je suis juste un observateur de la chose politique. J ai fini.

      • Avatar commentaire
        ledemocrate Il y a 5 mois

        Quand on ne respecte pas la constituton encore moins les loies de la nation ? vous pensez qu on travaille dans ces conditions ? C est vrai que l intelligence n est pas a la portee de tout le monde.

  • Avatar commentaire
    Luis Dubuculo Il y a 5 mois

    Cette folie de grandeur de Trump risque de précipiter la chute de “Empire” Etats  Unis. Le monde appartient à tout le monde. Fais donc gaffe Trump!