Partenariat sportif : La Fébélutte et Sportis Bénin donnent vie à la «lutte spectacle»

Partenariat sportif : La Fébélutte et Sportis Bénin donnent vie à la «lutte spectacle»

Consciente que le développement réel du sport ne peut se faire sans l’appui du privé, la Fédération béninoise de lutte (Fébélutte), tend la main aux investissements privés.

Bénin : L’encadrement technique de l’équipe junior de football réduit le groupe

Ainsi, elle a signé ce jeudi 5 juillet 2018 à l’auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif du Bénin (Cnos-Ben), une convention de partenariat avec la société «Sports, investissement et succès» (Sportis). En concédant officiellement au partenaire l’organisation des compétitions de «lutte spectacle», Sportis va prendre des dispositions pour un bon déroulement des compétitions en procédant à l’aménagement des arènes, au soutien des écuries de lutteurs, à la rémunération des athlètes en compétition, ainsi qu’aux arbitres.

Cependant, la Fédération conserve l’exclusivité des grandes décisions dans l’organisation et la supervision des compétitions, à leur bon déroulement, à la formation des groupes de lutteurs  et des groupes de supporters. Elle va procéder chaque année à l’évaluation des prestations accomplies par le partenaire. Selon le président de la Fédération béninoise de lutte, depuis sa création, cette fédération s’est toujours efforcée à faire autant qu’elle le peut, de la lutte béninoise un sport de grand public en accompagnant toute bonne initiative.

Mais, beaucoup d’athlètes ont souvent affirmé qu’ils pratiquent cette discipline par passion, ayant pour la plupart d’autres activités professionnelles à mener au quotidien. Jamais, l’idée d’une carrière de lutteur n’avait traversé leur esprit. Le président de la Fébélutte Hamissou Daouda Affo, estime que les lutteurs peuvent enfin songer à une professionnalisation de leur passion.

Spécialisée dans le management sportif, la gestion des droits Tv et des droits à l’image du sportif, la négociation des prestations et cachets pour les athlètes, leurs équipes ainsi que pour les associations nationales de sports, la société Sportis a décidé de coopérer avec la Fébélutte afin de donner un nouveau dynamisme à cette discipline. Selon la directrice des Opérations de Sportis, Afsath Ali Bougnakan, c’est dans cette optique que la société s’engage, à travers l’organisation des compétitions de «lutte spectacle» au Bénin, à populariser la discipline, à promouvoir de nouveaux talents et à assurer une carrière aux athlètes.

Ainsi, dans le second trimestre de 2018, Sportis va planifier une série de combats de haut niveau, qui vont se dérouler dans les arènes installées çà et là dans des zones urbaines et périurbaines, comme Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo, Dassa-Zoumè, Parakou et Djougou

Commentaires

Commentaires du site 0