Afrique : la France annonce avoir tué un chef terroriste

Afrique : la France annonce avoir tué un chef terroriste

Selon l'armée française, un haut responsable de l'EIGS, le groupe Etat islamique au grand Sahara, a été tué le 26 août dernier, à l'occasion d'une série de frappe aérienne puis au sol.

Crise migratoire en Afrique : Antonio Guterres propose sa thérapie pour éradiquer le phénomène

Actuellement présente au Mali, l’armée Française vient d’annoncer la mort d’un haut responsable de l’organisation de l’État islamique au Grand Sahara. En effet, selon l’état-major, des membres de la force Barkhane ont réussi à neutraliser Mohamed Ag Almouner, le chef de l’un des groupes djihadistes les plus actifs de la région. Une nouvelle qui a été ternie par l’annonce de la mort de deux civils.

En effet, c’est au cours d’une frappe aérienne opérée par deux Mirage 2000, suivie d’une action groupée au sol que les soldats français ont pris d’assaut la position tenue par ces soldats du groupe EIGS.

 Malheureusement, une femme ainsi qu’un adolescent ont trouvé la mort tandis que deux autres civils, n’ayant rien à voir dans cette guerre, ont été blessés. Une enquête est actuellement en cours. Celle-ci permettra notamment de déterminer la façon dont ces quatre personnes ont été touchées. 

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Libre Expression Il y a 3 mois

    LA FRANCE FAIT PITIE ET ME FAIT RIRE .
    HONTE A CETTE NATION .TU,,ER UN CHEF TERRORISTE EST UNE ANNONCE QUI N’A AUCUN SENS . C’EST COMME SI TA CHAMBRE EST ENVAHIE DE MOUSTIQUE ET QUE TU ELIMINE LE PLUS GROS DES MOUSTIQUES , IL N’Y A RIEN A JUBILER .