Bagarre entre Booba et Kaaris : un éditorialiste parle des sanctions qu’il juge convenables

Bagarre entre Booba et Kaaris : un éditorialiste parle des sanctions qu’il juge convenablesPhoto : AFP

Alors que la bagarre entre les deux rappeurs a fait le tour des infos dans le monde, un éditorialiste français a détaillé ce qu'il convient selon lui d'appliquer comme sanction aux deux imprudents.

Traité de “Simpson” : Maître Gims veut anéantir Booba, il lui répond

En plus des retards causés par la bagarre entre les deux rappeurs français, Kaaris et Booba, des dégâts matériels ont été constatés, et pis, ce fut franchement un mauvais exemple pour les jeunes qui suivent ces deux stars du rap. Pour l’éditorialiste français Christophe Barbier, il faudrait que la sanction soit exemplaire pour que ce genre d’acte ne soit plus répété.

Il faudrait une sanction extrêmement lourde en travaux d’intérêt général. Il faudrait les obliger à aller expliquer pourquoi ils ont eu tort de se comporter comme ça devant leurs fans, devant tous les jeunes qui rêvent de devenir rappeurs” a déclaré M. Barbier sur le plateau de BFMTV. Rappelant que les deux artistes gagnent énormément d’argent avec la vente de leurs disques, mais également leurs différentes affaires florissantes, il appelle la justice à infliger une sanction financière mémorable aux deux hommes.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Addi booba Il y a 3 mois

    C’est kaaris le single et le malade, il est petit qu’il respecte son ancêtre. Booba n’est pas sa chose, il mérite bien cette tacle.

  • Avatar commentaire
    Avouhan Il y a 3 mois

    Pour ma part, je suis entièrement d’accord avec ce que propose cet éditorialiste que je trouve gentil car ces rappeurs méritent également la prison.

    Allez donc voir comment “le duty free shop” de l’aérogare d’Orly a été saccagé.

    C’est inadmissible.

    Bonne journée

  • Avatar commentaire

    il faudrait que la sanction soit exemplaire pour que ce genre d’acte ne soit plus répéter. car ces deux cornards veulent pas grandir