USA : la fille de Donald Trump interpellée sur la toile

USA : la fille de Donald Trump interpellée sur la toilePhoto : Getty

Fille du président américain, Ivanka Trump a récemment été pointé du doigt pour des déclarations jugées maladroites au sujet de la séparation des enfants migrants de leurs parents.

1 limousines et 8 voitures pour 230 mètres : Donald Trump vivement critiqué

Ivanka Trump est une politicienne toute en nuances. En effet, si celle-ci n’hésite parfois pas à suivre son père les yeux fermés, elle n’hésite pas non plus à lui tenir tête, comme le rappelle l’exemple de l’accord de Paris sur le climat que les États-Unis ont quitté, et ce, malgré le lobby de la jeune femme afin de faire reculer son père sur cette décision. Cette année, cependant, celle-ci a pris un peu de recul et a forcément été moins en première ligne. Ce n’est d’ailleurs que la semaine dernière que celle-ci s’est exprimée sur la politique du quarante-cinquième président des Etats-Unis, revenant notamment sur l’épisode de la séparation des parents et enfants migrants, épisode qu’elle a qualifié comme ayant été l’un des pires moments de sa carrière.

Cependant, cette déclaration a provoqué beaucoup de remous sur la toile où celle-ci a été pointée du doigt pour avoir utilisé le passé alors que ces séparations sont toujours d’actualité…

Un texte repris par les comptes les plus suivis

Un texte notamment a été partagé d’innombrables fois sur instagram, celui-ci fustigeant le discours de la fille du président. Assurant que cette crise était toujours d’actualité, ce texte ajoute que 572 enfants n’ont toujours pas pu retrouver leurs familles tandis qu’un d’entre eux serait malheureusement décédé. Enfin, les abus physiques et sexuels ont également été soulignés dans ce texte. Des psychotropes auraient également été administrés aux enfants, et ce, sans le consentement des parents, responsables légaux. Pour conclure, ce texte appelle à la démission de la secrétaire Nielsen, qui, nous le rappelons, est la secrétaire à la sécurité intérieure de l’administration Trump, mais également la personne en charge de ces séparations de familles.

Repris par la comédienne Amy Schumer ou encore le mannequin Alexa Chung, ce texte est aujourd’hui connu sous le slogan « Dear Ivanka ».

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    AMERICAN ILLEGAL Il y a 4 mois

    Sous la torpeur, le feu et de la colère punit D. Trump en rasant et anéantissant la Californie de D. Trump!

    Encore un autre affaire
    https://laseyne.maville.com/actu/actudet_-etats-unis.-des-coups-de-feu-font-5-morts-et-45-blesses-a-chicago_fil-3504337_actu.Htm

    Et bientôt viendra le tour des Ouragans !