France : la justice condamne le père de l’enfant sauvé par Mamoudou Gassama

France : la justice condamne le père de l’enfant sauvé par Mamoudou GassamaPhoto AFP

En France, le père de l'enfant sauvé par le jeune Mamoudou Gassama, vient d'être condamné par la justice à trois mois de prison avec sursis.

Démission de M. Hulot : Sarkozy préfère parler immigration et impôts

Au printemps dernier, Mamoudou Gassama, jeune Malien vivant en France de manière irrégulière, sauvait un enfant de 4 ans, suspendu à la seule force de ses bras, au balcon de l’appartement de son père. Un acte héroïque, qui lui a valu la reconnaissance de tous, des papiers et un emploi au sein des Pompiers de Paris. Le père de l’enfant lui, supposément en charge de son fils, a cependant connu fortune diverse puisque le tribunal correctionnel vient de le condamner à trois mois d’emprisonnement avec sursis pour s’être soustrait à ses obligations parentales.

Le père de l’enfant exprime ses plus vifs regrets

En effet, ce dernier est parti faire des courses le soir du 26 mai, afin d’acheter de quoi manger pour lui et son fils. Le petit lui, avait alors décidé qu’il était préférable de rester sagement assis devant la télévision. Il s’absentera finalement plus longtemps que prévu puisqu’il fera un long détour dans le but de capturer un Pokemon, petites créatures issues du jeu Pokemon GO. C’est en rentrant qu’il apprendra ce qu’il s’est passé. Des explications qui n’ont pas réellement convaincu la justice, qui a rappelé au papa que laisser son enfant seul, c’est « l’abandonner face à de multiples dangers ». 

L’enfant lui, a assuré avoir cru que son père était reparti à Disneyland sans lui. En effet, les deux venaient de passer une longue et belle journée au fameux parc d’attractions. Soucieux d’y retourner, ce dernier a donc décidé de rejoindre son père et a escaladé la rambarde du balcon. Une situation qui aurait pu être évitée si le père avait pris la décision de fermer la porte-fenêtre donnant accès à la petite terrasse. Regrettant profondément une faute à la « gravité exceptionnelle », ce dernier a également été condamné par la juge à suivre un stage à ses frais, de responsabilité parentale. 

France : Mamoudou Gassama, un sans-papier malien qui a sauvé un enfant sera reçu par Macron

Commentaires

Commentaires du site 0