Ingérence dans les élections américaines : La Chine rejette les accusations

Ingérence dans les élections américaines : La Chine rejette les accusations

Accusée d’ingérence dans les élections américaines par le président Trump, la Chine réagit.

Chine : du vin mis en bouteille il y a 2000 ans, découvert

L’empire du milieu a indiqué ce mercredi, qu’il n’a pas l’habitude de s’ingérer dans les affaires d’un autre pays. « Quiconque connaît un tant soit peu la diplomatie chinoise saura que nous ne nous ingérons jamais dans les affaires intérieures des autres pays » a déclaré le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères Geng Shuang. Pour Donald Trump, la Chine cherche à influencer les élections de mi-mandat aux Etats-Unis en prenant pour cible sa base électorale.

« La Chine a ouvertement indiqué qu’elle tentait activement d’influencer et de changer notre élection en attaquant nos agriculteurs, nos éleveurs et nos ouvriers de l’industrie parce qu’ils sont loyaux à mon égard » a écrit le président américain sur Twitter, son média favori. En effet, la Chine a annoncé mardi qu’elle imposerait de nouveaux droits de douane sur 60 milliards de produits agricoles américains importés.

Il faut dire que c’est l’oncle Sam qui a déclenché les hostilités. Donald Trump avait lourdement taxé 200 milliards de dollars d’importations chinoises. Les élections de mi- mandat auront lieu dans quelques mois aux Etats-Unis et l’actuel chef de la maison blanche craint une défaite de son parti au Congrès.

Commentaires

Commentaires du site 0