Laurent Gbagbo à la CPI : la Cour est-elle légitime après la charge des USA?

Laurent Gbagbo à la CPI : la Cour est-elle légitime après la charge des USA?

La récente charge de l'administration américaine contre la Cour pénale internationale remet au goût du jour l'un des procès les plus médiatiques de l'instance judiciaire internationale.

Gabon : pas d’enquête de la CPI, le gouvernement se réjouit

Le procès de Laurent Gbagbo, l’ancien président à la CPI aura été l’un des plus marquants de l’histoire de la Cour pénale internationale. Si la question avait opposé plusieurs dirigeants africains dans l’ombre, et avait motivé entre autres certains à mener une fronde contre la Cour pénale internationale, la récente sortie des USA ne va rien arranger sur ce plan. Et pourtant, bien avant la charge virulente du conseiller de la Maison-Blanche, plusieurs personnalités avaient déjà dénoncé les agissements de la Cour, il y a quelques mois. Le site français d’investigation, Mediapart avait même lâché une petite bombe dans cette affaire.

La charge américaine, dernier coup de massue?

Dans ce contexte, quand John Bolton, conseiller du président Donald Trump affirme que la CPI va bientôt “mourir” et l’accuse d’être illégitime et dangereuse, tout en menaçant clairement les juges de l’institution, quelle crédibilité peut-on encore accorder aux futures décisions de cette Cour? C’est cette question que se sont posés des soutiens de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo sur la toile. Pour rappel, ce dernier est toujours en attente du verdict final de son procès débuté depuis plusieurs années. Quand on sait en plus que sa femme a été acquitée par le président Alassane Ouattara, d’aucuns réclament déjà la fin du procès de l’ancien président ivoirien. Pour l’heure, on attend toujours la réaction officielle de la CPI, après la position américaine sur son utilité en terme de justice internationale.

Commentaires

Commentaires du site 19
  • Avatar commentaire
    Dr Doss Il y a 2 mois

    La cpi est une structure de néocolonialisme

  • Avatar commentaire
    Richou Il y a 2 mois

    Les juges de la CPI pourraient poursuivre Bolton pour outrage à magistrat. Hi!hi!hi!

  • Avatar commentaire

    Lorsqu’il s’agissait de déposer..bechir..omar…et milosévic..à la cpi…celle là n’était pas dangereuse et illégitime..

    Rappellons nous..l’affaire zoé..au tchad..ou quelques *********s..racailles..farnçais étaient venu faire leur marché..d’enfants à vendre..au enchère…sarko n’avait il pas pris son avion..venir les chercher manu militari…histoire de nous dire que nous sommes indignes…de juger..des français..

    Eh bien…c’est ce font exactement..les amerlocks..

    L’impérialisme de posture..mental..a encore des beaux jours……..

    • Avatar commentaire
      Che Guevara Il y a 2 mois

      Agreed!
      Il a fallu que cette cour s’interesse aux atrocites commies par les Americains en Afghanistan pour que brusquement elle ne soit plus valide a leur yeux.
      En effet, les Americains savaient a quoi cette cour servirait. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils n’y sont pas membres et n’ont pas signé la convention d’adhesion.

      Les autres peuvent continuer a se faire juger la bas…..les vrais criminels sont dehors et se la coulent douce.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 2 mois

    @Olla…

    Tu as bien fait de souligner que la CPI est juste un épouvantail destiné à effrayer les faibles. On a beau detester ce Trump. Il met à nu toute l’imposture orchestrée par la soi disante “ Communauté Internationale” ( comprenez les Européens et leurs alliés) depuis la fin de la guerre froide. Et puis Trump n’est pas élu pour les beaux yeux de nous autres “poor devils” hein. Tant que ses electeurs du Rust Belt seront contents de son action, ce qui semble encore le cas, il n’aura que faire de vos torchons dérivés d’un Droit International imaginaire.
    Cette CPI est une vaste comédie.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    Agadjavi , avec sa phraséologie pédante à endormir son monde ; parlant des amerlocks , est-ce que ce Trump de malheur respecte les traités dont ses prédécesseurs ont opposé leurs signatures ? L’alena, avec l’Iran , Coop 21 sur le réchauffement climatique , etc , etc . Nous comme les nombreux signataires du traité instaurant la CPI approuvons cette instance , car c’est comme un gendarme dont la présence fait peur aux dirigeants africains dont la justice est douteuse , et qui procèdent abondamment aux éliminations physiques de leurs opposants , voire leur population ; cette CPI qui guette ton ami talon , et doit hanter ses nuits 

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      Tu as bien fait de préciser que la CPI est juste un épouvantail destiné à effrayer les faibles. On a beau détester ce Trump. Il met à nu toute l’imposture orchestrée pour cette soit disante “communauté internationale” depuis la fin de la guerre froide. Et puis, Trump n’est pas là pour les beaux yeux de nous autres “poor devils” hein. Tant que ses électeurs du Rust Belt seront contents de ses actions, il n’aura que faire de votre “Droit International”.

    • Avatar commentaire
      Paterne M. ADIGBE Il y a 2 mois

      J’espère que vous n’êtes pas sérieux. C’est tout à fait hors du commun d’avoir à entendre des intellectuels de notre temps soutenir un point de vue quelconque qui aille dans le sens de dire que la CPI est crédible. C’est encore aberrant de nous faire croire qu’elle est un gendarme derrière les dirigeants africains, vous avez bien précisé “africains”. Plaise au ciel, puissiez-vous comprendre que la souveraineté des africains est en jeu.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR Il y a 2 mois

        Paterne , ne t’en déplaise , tout à fait serieux nous sommes , et nous maintenons que les dirigeants africains ne sont pas serieux , pour un grand nombre d’entre-eux , qu’ils oppressent leur peuple , instrumentalisent la justice de leur pays à leur solde . Et puis peut-on parler de souveraineté pour les pays africains , lorsqu’ils sont obligés de tendre la main encore et encore , malgré leurs independances ? Paterne , ayez l’ego modeste , sinon humble 

      • Avatar commentaire
        Dan lya Il y a 2 mois

        Celui la un intellectuel
        Rectifiez il mérite d’être qualifié d’intellectuel.

        • Avatar commentaire
          OLLA OUMAR Il y a 2 mois

          Paterne ,
          Sérieux  , nous sommes ne vous en déplaise , la justice étant manipulée , et souvent à la botte des despotes qui gouvernent ces pays africains , et la CPI est comme une épée de damocles qui planerait sur leurs crânes . Est ce qu’on peut encore parler de souveraineté de ses pays , quand ils sont en situation de mendicité permanente ? 

      • Avatar commentaire

        Accuser des chefs d’État africains de tousles maux et de toutes les vices est une chose, c’est vrai qu’ils ont plus que des defauts, mais de là à croire qu’ailleurs dans le momde tout est beau, c’est assez extrême. Les dirigeants ailleurs eix aussi mentent, manipulent, pillent, font des entorses de tous genres sans oublier des formes de repressions subtiles et psychologiques sur leurs propres peuples ou ailleurs dans le monde. Le vice et la vertu sont partout. Le pauvre a du mal à cacher ces vices et montrer ses vertus et le riche est plus en mesure d’exagerer les vices des autres et d’en extrapoller les vertus qui sont les siennes. Tout n’est pas blanc ou noir, bon ou mauvais, enfer ou paradis ici.

  • Avatar commentaire

    Pensez vous que cette cour pourra juger un homme des pays occidentaux? Jamais. La cour est illégitime, partial, et dirigée contre les africain. Mais l’Europe commence son échec comme cela. Je est grand. Dieu est aux commandes.

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 2 mois

    Cette cour est partisane et nous en sommes tous informé. Ce qui dérange C’est le silence des dirigeants Africains qui ne pensent qu’à eux même

  • Avatar commentaire
    Thanks Il y a 2 mois

    C’est vrai qu’il faut rendre justice, mais une injustice à la place d’une justice, ne résoudra aucun problème.

    En fin, penchons nous sur la situation mondiale des guerres au Yémen, en Syrie et plus encore en Libye. Où se demande si cette cour existe encore ou pas. Ou bien n’est elle pas en train de protéger simplement certains intérêt sans vraiment inquiéter kes vrais bourreaux?

  • Avatar commentaire
    • Avatar commentaire
      Tognon Il y a 2 mois

      C’est vrai qu’il faut rendre justice, mais une injustice à la place d’une justice, ne résoudra aucun problème. 

      En fin, penchons nous sur la situation mondiale des guerres au Yémen, en Syrie et plus encore en Libye. Où se demande si cette cour existe encore ou pas. Ou bien n’est elle pas en train de protéger simplement certains intérêt sans vraiment inquiéter les vrais bourreaux? 

  • Avatar commentaire
    OKIBI chinan Il y a 2 mois

    Si les propriétaires de la chose commencent eux aussi par douter de la fiabilité de leur bien là il y a de quoi s’inquiéter. Mais Notons qu’au delà de tout cette CPI n’arrive pas à convaincre la majorité sur certaines décisions qu’elle prend. Cependant moi je suis contre certaines réactions qui vise à peindre tout en noir les efforts de justice posés par cette première institution internationale de justice. Personne ne contexte l’implication de Laurent Gbagbo dans la crise de 2010 en Côte d’Ivoire. Mais ce n’était pas seulement son camp qui s’auto affrontait. Critiquer la CPI oui mais ne nous laissons pas tromper par les professionnels des crimes nous diaboliser les instances juridictionnelles

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      Les Amerlocks n’ont jamais apposé leur signature sur le traité de Rome, fondateur de cet autre machin des bien pensants du pseudo Droit International. Que Trump s’en prenne aux juges de la CPI maintenant qu’ils “osent” fouiner dans les poubelles du Pentagone etait tout à fait prévisible. Il n’y a que les Africains qui livrent leurs ressortissants à ce faire valoir des occidentaux.