Affaire Khashoggi : le dilemme de Donald Trump concernant l’Arabie Saoudite

Affaire Khashoggi : le dilemme de Donald Trump concernant l’Arabie Saoudite

Les bonnes relations diplomatiques et économiques entretenues par les Etats-Unis et le Royaume d'Arabie Saoudite pourraient-elles se détériorer à cause de l'affaire Khashoggi ? Pour le moment, Trump assure que non, mais attend.

Turquie : l’Arabie Saoudite accusée d’avoir fait tuer et démembrer un journaliste

Il y a quelques jours, le président américain Donald Trump a assuré que les Etats-Unis avaient besoin de l’Arabie Saoudite. En effet, le Royaume dépense énormément d’argent en armement et contribue à créer des milliers d’emplois sur le sol américain. Problème, depuis l’affaire Khashoggi, l’opinion et de nombreux observateurs attendent de savoir quelle sera la réaction définitive du président qui semble plutôt enclin à passer l’éponge. 

Le président Trump temporise et attend les résultats de l’enquête

En effet, les deux pays ont récemment conclu un accord sur l’armement à hauteur de 110 milliards de dollars. Si le montant est astronomique, l’utilisation des armes américaines par les Saoudiens pose problème et de nombreux sénateurs ont demandé au président Trump de ne pas respecter cet accord. 

Selon lui, cependant, les armes américaines ne feront de mal à personne, bien au contraire puisque les Saoudiens injectent directement dans l’économie et participent à la création de 500.000 emplois.

Le New York Times continue les révélations

Pas question donc de remettre en cause la collaboration entre les deux états à cause de l’affaire Khashoggi qui est encore loin d’être réglée. Le président américain devrait d’ailleurs définitivement trancher une fois que toute la lumière sera faite, même s’il s’est montré assez direct, avouant qu’il n’apprécierait que très peu que le prince et le prince héritier MBS aient été au fait de la disparition.

 Aujourd’hui, les autorités Turques viennent d’ailleurs de dévoiler le contenu de l’audio enregistré au sein du consulat. Selon les informations du New York Times, Khashoggi aurait bien été torturé, tué puis démembré par un commando de 15 personnes, dont certains étant des proches de Ben Salmane. 

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 1 mois

    Trump aime et adore l’argent. Raisons pour lesquelles il vendu l’Âme de l’Amérique à la Russie. Trump bafouille le droit de l’homme au détriment de Pétro-Dollars Saoudiens.

  • Avatar commentaire
    Chaput Il y a 1 mois

    Je pense que Trump est un **** et qui n à pas le courage d avouer ses fautes. Qu il laisse MBS tranquille