Brésil : meurtre sauvage d’un jeune footballeur

Brésil : meurtre sauvage d’un jeune footballeur

Au Brésil, un jeune joueur de 24 ans a été retrouvé mort, dans un buisson, sauvagement assassiné. Un décès qui a choqué pas mal de monde, principalement dans la sphère footballistique.

Affaire Teodorin Obiang au Brésil : des biens de 16 millions de dollars saisis à l’aéroport

Âgé de 24 ans, le milieu de terrain du São Paulo FC, Daniel Corea Freitas a été retrouvé le 29 octobre dernier, mort égorgé dans un buisson, les parties génitales sectionnées. Un meurtre barbare qui a plongé le football du Brésil dans un état de tristesse absolue. Son club, avec qui il était sous contrat depuis 2015, lui a d’ailleurs rendu un vibrant hommage.

Un meurtre barbare, qui choque le monde du football

Sur les réseaux sociaux, le São Paulo FC a effectivement décidé d’honorer son milieu, via un message qui ne laisse aucune place au doute. Assurant regretter la mort du jeune homme ayant porté les couleurs du club en 2015 et 2016 – il était depuis prêté – le staff a invité les joueurs à observer une minute de silence sur le rond central quelques instants avant l’entraînement du jour. Une invitation également suivie par plusieurs autres clubs et anciens coéquipiers du jeune homme.

Si les raisons de son assassinat restent inconnues, les détails entourant son décès eux, ont d’ores et déjà fuité. Ainsi, selon les forces de l’ordre, ce dernier aurait été tué de plusieurs coups de cou teau,  avant que son pénis ne soit sectionné. Une scène presque habituelle au Brésil où, en 2017, 63.880 homicides ont été recensés

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Amina Algérie Il y a 3 semaines

    J’espère que celui qui a commis cette horrible sauvagerie aura le même sort.