Harcèlement sexuel : Arnold Schwarzenegger fait des aveux

Harcèlement sexuel : Arnold Schwarzenegger fait des aveux© Robert Ascroft

En plein mouvement #MeToo, l'acteur Arnold Schwarzenegger a effectué son mea-culpa avouant avoir dépassé les limites avec plus d'une femme.

USA : Face à la Corée du Nord, Donald Trump à court de menaces!

Les accusations et révélations faites suite à l’arrivée du mouvement #MeToo continuent d’affluer. Récemment, c’est Arnold Schwarzenegger, acteur et ancien gouverneur de Californie, qui a présenté ses excuses à l’occasion d’un entretien accordé au magazine américain, Men’s Health. Selon lui, il aurait dépassé les limites de l’acceptable à plus d’une reprise…

Des accusations contre l’acteur faites en 2003

Nous sommes en 2003. À l’époque, l’ancien Terminator est sur le point de devenir le 38e gouverneur de l’État de Californie. Problème ? Son image est ternie par des accusations de harcèlement sexuel. En effet, trois femmes ont déposé une plainte trois mois seulement avant la date de l’élection.

Une véritable bombe explose alors, mais les conséquences seront moindres puisque, aucunes de ces trois accusatrices n’ira jusqu’à poursuivre l’acteur en justice. Résultat, Schwarzenegger est élu et se permettra même cette petite phrase dans le Los Angeles Times : « personne n’est venu se confronter à moi ». Un moyen de dire que ces accusations ne sont pas allées bien loin et ne l’ont pas vraiment empêché d’avancer.

Schwaznegger fait son mea-culpa

Aujourd’hui cependant, l’acteur a décidé de se livrer. S’il ne reconnaît pas réellement avoir agressé une ou plusieurs femmes, l’acteur avoue sans détour avoir eu un comportement déplacé, et ce, plus d’une fois. Résultat, il a demandé et redemande pardon, ajoutant qu’au cours de son mandat, celui-ci a mis en place des cours sur le harcèlement sexuel afin de permettre aux gens de bien comprendre les conséquences d’un tel acte, d’un point de vue juridique premièrement, mais également d’un point de vue social, avec toutes les conséquences physiques et morales que cela peut engendrer.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Jérôme Il y a 2 mois

    C navrant quand-même