Légalisation du Cannabis : la Russie critique sévèrement le Canada

Légalisation du Cannabis : la Russie critique sévèrement le CanadaPHOTO : Reuters

La légalisation du cannabis est entrée en vigueur au Canada le 17 octobre 2018. Et pour la Russie c’est un scandale, une violation manifeste de ses "obligations juridiques internationales."

Refus de soutenir Michaëlle Jean : le Canada s’explique

Le Canada est devenu le deuxième pays au monde, après l’Urugay en 2013, et le premier membre du riche G-7 à adopter une loi légalisant la marijuana à des fins non thérapeutiques. Et « Nous attendons des partenaires du Canada au G-7 qu’ils réagissent à cette  désinvolture car cette alliance a déclaré à plusieurs reprises son adhésion à la domination du droit international dans les relations entre les États », a déclaré la Russie dans un communiqué officiel et sur un ton pas très conciliant.  

C’est une décision « hypocrite », s’insurge Moscow, ajoutant que le Canada interprète les textes et les conventions à sa guise les « torpillant consciemment ».

En effet, Dans son communiqué, Moscou explique sa crainte de voir se développer et à une échelle difficilement circonscriptible le trafic illégal de cette drogue du Canada vers « d’autres États, y compris ceux qui respectent strictement l’esprit et la lettre des conventions » internationales.

« La Russie et d’autres pays devront probablement adopter des mesures supplémentaires pour empêcher les tentatives éventuelles de contrebande de cannabis et de ses dérivés depuis le Canada », déclare l’administration de Vladimir Poutine.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    La Russie est tres mal placée par les temps qui courent pour donner des lecons au Canada concernant le respect des traités internationaux.
    Quoiqu,il en soit le Canada a décidé de légaliser la marijuana car une majorité de citoyens s’est montré en faveur de la légalisation et cette légalisation ne concerne que les citoyens du Canada.
    Si il a si peur que du pot canadien se retrouve a Moscou et bien qu’il fasse comme tous les autres en renforcant ses frontières.
    Du meme coup,le Canada condamne l,usage abusif de la vodka par les citoyens russes et condamne aussi les drogues sales de toutes sortes utilisées par les citoyens russes et cesser d,exporter vos héroïnes et opioïdes sales au Canada et le fentany qui vient d,ou vous pensez