Tensions entre l’Arabie saoudite et le Qatar autour de Bein sports

Tensions entre l’Arabie saoudite et le Qatar autour de Bein sports

Le Qatar et l'Arabie Saoudite n'entretiennent pas de bonnes relations. Depuis un moment, les deux pays du golfe se livrent une impitoyable bataille diplomatique.

G20 : la discussion entre MBS et Macron qui intrigue

Le royaume d’Arabie Saoudite, souhaite par tous les moyens affaiblir Doha, qui par ses investissements massifs à l’extérieur acquiert de l’influence. Cependant, les Qataris ne se laissent pas faire et comptent tenir la dragée haute à Riyad. Tout récemment, le groupe audiovisuel BeIn a réclamé 1 milliard de dollars pour un piratage de masse, qu’il confère à l’Arabie saoudite

Le groupe Qatari possède les droits de retransmission de nombreux événements sportifs comme les championnats Européens, les compétitions de Basket-Ball et la Formule 1. En août, la structure affirmait avoir en sa possession des preuves indiscutables qui montrent clairement la responsabilité de l’opérateur satellitaire Arabsat, dans des actes de piratage. L’opérateur satellitaire est implanté à Ryad.

BeIN a aussi accusé une chaîne du nom de beoutQ, qui pourrait avoir des liens avec le royaume Saoudien, d’essayer par certaines actions de ridiculiser la marque BeIN.  Dans un communiqué antérieur, le groupe audiovisuel Qataris a déclaré: “Depuis un an, beoutQ vole les contenus sportifs les plus renommés au monde (…). L’intégralité de la Coupe du Monde de la FIFA 2018 a également été diffusée illégalement par la chaîne, devenant l’un des événements sportifs les plus piratés de l’histoire” 

BeIN a donc décidé de poursuivre l’Arabie Saoudite devant l’OMC? pour violations de la propriété intellectuelle. L’Arabie Saoudite? ainsi que l’opérateur Arabsat ont nié en bloc ces accusations. Dans les jours à venir, on risque donc d’assister à une nouvelle bataille entre les deux États cette fois sur le plan judiciaire.

Commentaires

Commentaires du site 0