USA – Chine : un général américain pense qu’une guerre est possible

USA – Chine : un général américain pense qu’une guerre est possibleDes soldats américains

Selon l'ancien général américain Hodges, un conflit armé opposant les USA à la Chine a de grandes chances d'éclater dans le Pacifique d'ici les quinze prochaines années.

USA : la présence chinoise en Afrique dérange l’administration Trump

Une déclaration qui n’inspire rien de bon. En effet, c’est à l’occasion d’un Forum sur la sécurité organisée à Varsovie que l’ancien commandant des forces armées américaines en Europe, le général Ben Hodges, a estimé qu’une guerre opposant les États-Unis à la Chine était à prévoir d’ici aux quinze prochaines années. 

Un conflit probable d’ici aux quinze prochaines années

Qualifiant les probabilités d’un conflit armé de « très forte », ce dernier a estimé que les États-Unis devaient dès maintenant songer à une stratégie afin de ne pas se faire avoir. Cela passerait notamment par la mise en place d’un partenariat avec un allié européen, très puissant. Pour le moment, personne ne sait toutefois qui pourrait être en mesure d’assurer ce poste, mais une coalition de pays, servant de piliers à la stratégie américaine, ne serait pas à exclure.

L’OTAN comme rampe de lancement

Afin de se faire, les USA continueront de déployer des moyens conséquents en Europe afin de garantir à l’UE sa sécurité, enjeu véritablement important pour Washington qui a d’ailleurs commencé via les démonstrations de force de l’OTAN en Norvège il y a de ça quelques jours, organisation dont les États-Unis sont les principaux contributeurs. En effet, du 25 octobre dernier jusqu’au 7 novembre prochain, pas moins de 50,000 soldats participeront à un exercice d’envergure, menant de fait le plus gros rassemblement réalisé par l’OTAN depuis la guerre froide.

Cette démonstration de force sert également de réponse à la Russie qui, au mois de septembre s’est offert le plus gros défilé militaire de son histoire, accompagné de l’aviation chinoise. Une série d’événements qui semblent montrer que certains pays se préparent d’ores et déjà à une possible montée des tensions. Point stratégique, l’Europe pourrait donc accompagner les USA en cas de lutte dans le Pacifique, ce qu’imagine assez aisément le général Hodges.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 1 mois

    Vu leurs objectifs respectifs, la probabilité est grande qu’il y ait non pas un, mais des chocs graduels pour s’intimider mutuellement et conserver (USA), ou acquérir (Chine), le leadership mondial. Tous les spécialistes estiment que ça se passera en mer (Océan Pacifique) du fait des grands espaces.
    C’est là que TRUMP le court-termiste, est le plus mauvais cheval que pouvait jouer les américains. Il casse toutes les alliances sur lesquelles s’appuyaient les USA au motif de faire du fric.
    Quand à l’Europe, elle a là une occasion en or d’imposer ses vues et les moyens de ne pas (plus ) se laisser traiter comme un glacis (un espace tampon), entre l’Atlantique et la Russie