Usa – Russie : Nouveau désaccord sur un traité nucléaire

Usa – Russie : Nouveau désaccord sur un traité nucléaire

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le monde a basculé quelques années plus tard dans une période d'instabilité politique et sécuritaire, marqué par la guerre froide dont les principaux acteurs étaient les USA et la Russie.

Russie : Vladimir Poutine annonce l’expulsion de 755 diplomates américains

Pendant la guerre froide, deux camps s’opposaient. Le bloc de l’Est amené par la Russie et le bloc de l’Ouest avec les États-Unis comme fer de lance. Les deux puissances s’affrontaient sur tous les terrains et se livraient une bataille sans merci, chacun voulant étendre sa zone d’influence.

Ces deux grandes nations qui possédaient toutes les deux la bombe nucléaire, ont été à deux doigts de faire entrer le monde dans une guerre nucléaire, notamment lors de la crise de Cuba. Cette crise, de l’avis de plusieurs experts a été le paroxysme de la guerre froide car les deux présidents de l’époque, John Fitzgerald Kennedy et Nikita Khrouchtchev avait envisagé l’utilisation de l’arme nucléaire.

Washington annonce son retrait

Cette crise a poussé les deux pays à s’asseoir à la table des négociations, afin de limiter l’usage des armes atomiques. C’est ainsi que fut signé en 1987 par les dirigeants américain et soviétique de l’époque, Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev, le traité INF (Intermediate-range nuclear force treaty) sur les armes nucléaires de portée intermédiaire. Par cet accord les deux nations voulaient éviter au monde le spectre d’une guerre nucléaire.

Cependant, le président actuel des États-UnisDonald Trump, a annoncé que son pays allait se retirer du traité INF sur les armes nucléaires conclu avec Moscou, il y a 31 ans. Pour justifier cette décision, le locataire de la maison blanche a indiqué que les Russes ne respectent plus les termes dudit accord. En visite dans l’État du Nevada, il a déclaré: “La Russie n’a pas respecté le traité. Nous allons donc mettre fin à l’accord et développer ces armes. Nous n’allons pas les laisser violer l’accord nucléaire et fabriquer des armes alors que nous n’y sommes pas autorisés.”

Réaction du Kremlin

Les autorités russes n’ont pas tardé à réagir face à cette décision du président américain. Une source du ministère des Affaires étrangères russe, a déclaré que le retrait de Washington du traité INF, est motivé par le “rêve” des Américains de dominer seuls le monde. ” Cette décision entre dans le cadre de la politique américaine de retrait des accords internationaux légaux qui lui donne autant de responsabilité qu’à ses partenaires et fragilise donc l’idée de sa propre exception” continue d’assurer la source.

Quant au Sénateur russe, Alexeï Pouchkov, le retrait américain “est le deuxième plus gros coup porté contre tout le système de stabilité mondiale”. Le premier fut le retrait américain du traité ABM, sur les missiles antibalistiques en 2001. “Et encore une fois, ce sont les États-Unis qui prennent l’initiative de dissoudre l’accord” précise Pouchkov sur son compte twitter.

Commentaires

Commentaires du site 0