A Wassamaro, un hameau de la commune de Péhunco, un guérisseur traditionnel soigne ses malades avec de la chicote. Les autorités communales ont décidé récemment de les expulser de la maison de ce guérisseur atypique. Cette mesure a tôt fait d’irriter ces patients tout aussi atypiques que leur sauveur. Dans la commune  de Péhunco, un homme guérit  les  malades à coups  de fouets. Selon  Inoussa Mama, maire de cette collectivité locale , il s’agit d’un guérisseur traditionnel qui « traite des questions de sorcellerie. Pour désensorceler (ses patients) , il  utilise la chicote ». Le châtiment corporel étant  proscrit, Inoussa Mama et le conseil communal  ont décidé de mettre fin à cet état de chose. Ils ont expulsé plus d’une centaine de malades de la maison du guérisseur.

Loading...
L’opération de dépérissement n’a pas tardé à éveiller la colère de ces patients d’un autre genre. Ils ont envahi Hôtel de ville pour protester. Le conseil communal a fait appel à  la police républicaine pour leur faire entendre raison. Dans la foulée, le maire Inoussa Mama et son conseil communal ont saisi  le préfet qui leur a donné des conseils. Les malades ont été ramenés dans la maison  du guérisseur pour poursuivre leur traitement à la chicote, en  attendant que la mairie ne prenne des dispositions appropriées.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. Tiens tiens…!!!

    Qu’on me capture vite franck makon…..et le ramener..à wassamaro..

    En attendant que les allomann, agdajvi,monwé,fido patriote…soient admis…en ce haut lieu du savoir faire..

    en effet. nous….on chicotte bien les fous..et le sopkaka…c’est pour des gens…qui nous cherchent la bouche….

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom