Emmanuel Macron : la violente charge de Ségolène Royal contre sa politique

Emmanuel Macron : la violente charge de Ségolène Royal contre sa politique

Alors que l'élection d'Emmanuel Macron à la tête de la présidence française avait suscité beaucoup d'espoirs en 2017, la tendance est devenue tout autre en cette année 2018.

Emmanuel Macron regrette l’intervention de la France en Libye et donne le ton pour la Syrie

Pour redynamiser l’économie française, Emmanuel Macron avait prévu plusieurs réformes. il y a quelques jours, son gouvernement avait décidé d’augmenter les taxes sur le prix du carburant, ce qui a entraîné un mécontentement général au sein de la population française. Les Français se sont mobilisés pour dire non à cette augmentation du prix du carburant. C’est ainsi qu’est né le mouvement des gilets jaunes.

Face à cette grogne sociale, de nombreuses personnalités politiques ont fustigé l’action du gouvernement. Au nombre de ces personnalités il y a Ségolène Royal. Invité sur le plateau de France Inter, l’ancienne ministre de l’Écologie a vivement dénoncé la politique d’Emmanuel Macron. ” C’est une désolation pour la politique ce que l’on voit. On n’a pas le droit de perturber un pays, de semer le désordre avec des décisions politiques qui mettent les Français en rage.” dira Madame Royale.”

Revoir la politique actuelle

L’ancienne candidate à l’élection présidentielle de 2017 s’est aussi insurgé contre la politique nucléaire du président français, qui a annoncé récemment que la part du nucléaire dans la production d’énergie domestique serait ramené à 50% en 2035. ” Cela veut dire que pendant le quinquennat d’Emmanuel Macron, il ne se passera rien du tout, ni même dans le quinquennat suivant s’il était réélu” fustige Ségolène Royal.

En plus des taxes sur le carburant, l’ex ministre de l’écologie s’est aussi désolé de la hausse du prix du gaz. ” C’est scandaleux que les prix du gaz augmentent de 14 à 16%. Quand j’étais ministre de l’Énergie, les prix de l’électricité et du gaz n’ont pas augmenté parce que je protégeais les consommateurs.” 

Être à l’écoute des français

L’ancienne compagne de François Hollande prône une remise à ” plat totale de la question fiscale et de la fiscalité pseudo-environnementale.” Elle indiquera par la suite qu’il faut tendre une oreille attentive aux attentes des populations. “Les Français voient en plus que le kérosène des avions et le fioul lourd des bateaux et des yachts ne sont pas taxés. Ils voient bien aussi qu’on leur reprend, sur les petits salaires et les petites retraites, ce qui a été donné en suppression de l’ISF pour les grandes fortunes.”

Commentaires

Commentaires du site 1