USA : une fillette qui militait contre les armes à feu tuée… par une balle perdue

USA : une fillette qui militait contre les armes à feu tuée… par une balle perdue@wallpaperUp

Sandra Parks, 13 ans, militante contre la prolifération des armes à feu aux Etats unis, a passé l’arme à gauche ce lundi chez elle à Milwaukee dans l’état du Wisconsin.

USA : rébellion contre Donald Trump dans son propre camp

Sandra Parks aurait reçu une balle perdue alors même qu’elle était enfermée dans sa chambre ; «Elle a pris cette balle comme un soldat. Elle est sortie de sa chambre et elle a dit : Maman, on vient de me tirer dessus » ces propos sont de sa mère à un média international. Sandra Parks avait reçu en 2016 une récompense pour un pamphlet sur la psychose de vivre dans  un environnement hautement non sécurisé à cause de la prolifération des armes à feu ;

«Nous sommes perdus dans un Etat ou règne le chaos. Dans la ville où je vis, j’entends et je vois des exemples de chaos tous les jours. De jeunes enfants sont les victimes innocentes des armes à feu. Beaucoup de gens ont perdu espoir en l’Amérique et en sa capacité à faire perpétrer le rêve du Dr. King » écrivait t-elle .

Le droit de posséder et porter une arme à feu est garanti par le Deuxième amendement de la Constitution des États-Unis. Cependant, la branche législative de chaque État fédéré, et dans une certaine mesure des administrations locales, peut établir les lois et ordonnances encadrant la possession et le port d’armes à feu, dissimulées ou non. En septembre, Amnesty International publiait un rapport relayé par un média international, qui faisait état de 38.658  décès en 2016 par arme à feu  dont 1637 décès d’enfants et près de 22 000 d’Afro-américains.

Commentaires

Commentaires du site 0