Le secrétaire général de la confédération des syndicats autonomes du Bénin CSA Bénin a suivi le discours du président Talon sur l’état de la nation jeudi
dernier. Il a fait quelques remarques qu’il expose au micro de soleil FM.
Anselme Amoussou, le secrétaire général de la  Confédération des  syndicats autonomes  du Bénin (CSA-Bénin) remarque que  le « chef  de  l’Etat a semble-t-il  compris que les  réformes ont créé  beaucoup de  désagréments au niveau social  parce  qu’il a passé beaucoup de temps à  annoncer  qu’on était  désormais  à la fin des études, des grandes réformes et que les populations  vont  commencer par constater  la concrétisation d’un  certain  nombre de  choses sur  le terrain». Pour le Sg de la CSA- Bénin, le gouvernement semble-t-il veut maintenant aller vers une année 2019 moins  douloureuse pour les  populations.

Dans quels secteurs  les  200  mille  emplois ont été créé?

En ce qui  concerne  les  200 mille emplois  que le chef de l’Etat dit avoir  créé depuis  bientôt 3 ans, Anselme Amoussou  se  demande  dans quels secteurs ces emplois-là ont été créé. Dans sa peau de leader syndical, le Sg de la CSA Bénin   regrette par ailleurs le silence  observé par Patrice Talon sur la situation des travailleurs. « Ce que  je regrette c’est qu’il n’y  a  pas  d’annonces fortes pour l’amélioration des  conditions  de travail des travailleurs que nous sommes. Ça fait plusieurs années  que nous   n’avons connu  aucune  augmentation de salaire . On se rend compte malheureusement que le  gouvernement n’a pas encore à cœur cette préoccupation-là poursuit-il.  «Nous  sommes restés dans  les annonces d’ordre  général qui ne semblent pas avoir atteint le quotidien des béninois, des travailleurs »  a-t-il conclu. Le syndicaliste attend de voir si  les annonces faites  pour 2019  vont se concrétiser  sur le terrain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom