Les Forces cauris pour un Bénin Émergent sont en congrès extraordinaire à Abomey-Calavi depuis ce matin. C’est le CEG 2 de la commune qui sert de cadre à l’évènement. Les Forces Cauris pour un Bénin Émergent tiennent ce samedi 29 décembre, un congrès extraordinaire sur le terrain du CEG 2 d’Abomey-Calavi. C’est pour se conformer aux nouvelles dispositions de la charte des partis  politiques. En  effet, selon ce texte, les formations politiques ont six mois pour faire leur mise en  conformité. La rencontre  des FCBE intervient quelques semaines après leur conseil  national extraordinaire tenu à Savé dans  le département des  Collines. Au cours de ses assises le parti avait   émis le vœu d’aller ensemble aux  élections législatives avec les autres forces de l’opposition.

Interrogé, il y a quelques semaines  par la radio  nationale, Théophile Yarou, le premier secrétaire national  adjoint du parti a fait savoir que ce  n’était pas mission impossible. « L’opposition a toutes  les  chances  d’aller  ensemble  aux prochaines   élections législatives …Les   démarches sont en cour pour voir  comment nous nous mettons  ensemble en synergie  pour  aller  à  ces élections » avait-il déclaré.

Porter la liste unique de l’opposition

L’autre  souhait  de  cette formation  politique chère  à Boni  Yayi,  c’est de porter la liste unique de l’opposition pour les prochaines législatives. Donklam  Abalo, le porte-parole de l’Union  Sociale  libérale l’a révélé  sur les  plateaux de 100% Bénin, une émission de la chaîne  Sikka  TV .  Alors  que l’opposition  tarde à accorder ses  violons, la mouvance présidentielle semble  être prête  pour les prochaines joutes électorales.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. Pourquoi s’empressent ils tous pour se conformer à une loi( nouvelle charte des partis politiques) qu’ils traitent de scélérate. Il fallait attendre pour voir. Bande de rigolos !

    • réfléchissez avec votre cerveau et non avec vos talons.vos commentaires orduriers me font croire que vous ne vivez pas au beini et ne voyez pas les popilations en détresse à cause de ses disants rupturiens.il faut quelqu,un pour jeter en prison les bandits et toalon et ceux qui l,entourent qui hier avaient crié haut et fort yayi.les éhonté de gadamassi,arifari et autres

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom