France : le nouveau défi de Maître Gims

France : le nouveau défi de Maître GimsPhoto: DANIEL FOURAY

Maitre Gims prouve une fois de plus qu'il regorge de talents cachés. Après son succès dans la musique, place aux mangas.

Le rappeur franco-guinéen MHD veut arrêter la musique

Après avoir montrer ses talents d’artiste musicien place maintenant à la bande dessinée. Le chanteur Maitre Gims a mis sur pied son projet, qui est le fruit d’un rêve d’enfance. Et cela avec la collaboration de Jean-David Morvan et son frère Darcy. D’apres Darcy, il y a de cela quinze ans que cette œuvre a été imaginée. Inspiré de plusieurs séries de manga tels que  Ken le survivant, l’Habitant de l’infini, Jojo’s Bizarre Adventure…, cet livre est de 192 pages.

Maitre Gims, fan de dessin dessinait des personnages avec des pouvoirs. Titré Devil’s Relics, cette oeuvre relate l’aventure de Kaïs et ses amis qui ressemble au vécu des deux frères. Et ce ne sont pas leurs parents qui diront le contraire, eux qui sont émus par l’histoire et des nombreux passages qui relatent le milieu dans lequel leurs enfants ont grandit. C’est à la manière de Gorillaz que les auteurs de cette saga veulent s’inspirer pour la deuxième saison pour juillet 2019.

Kaïs, le héros

L’univers du mangas français n’est pas pour l’instant attrayant, les auteurs japonais sont très méfiants. Mais l’aide de Jean-David a été très crucial dans la réalisation de cet album car c’est lui qui a recommandé Yoshiyasu Tamura. Après beaucoup de changement du personnage principal, le choix fut porté sur Kaïs, le héros qui refuse de se battre. Jean-David de son coté affirme que dès le premier jour de leur rencontre, il a su que ce n’était pas “un caprice de stars” mais une réelle passion. Darcy et son frère Maitre Gims ont du talent dans le domaine a t-il ajouté.

Pour lui, la complexité du personnage résidait dans le fait qu’il devait donné l’air méchant. Kaïs resemble à Ken le survivant ou encore Jotaro dans Jojo’s Bizarre Adventure. Ces deux derniers également l’air méchant  mais dans le fond ils sont inoffensifs le culte manga. Le véritable travail est que Kaïs devait “avoir l’air sombre mais pas méchant

Commentaires

Commentaires du site 0