La lutte contre le terrorisme passe aussi par la lutte contre le financement des terroristes. Et ça les autorités judiciaires françaises l’ont bien compris.

A Paris, deux sœurs ont été condamnées parce qu’elles avaient envoyé sur une durée de plusieurs mois au moins 15000 euros à une vingtaine de proches installés en Syrie. Ces proches identifiés comme des terroristes ont ainsi pu avoir un soutien financier pour soutenir leurs activités terroristes.

L’aînée prénommée Assia, âgée de 36 ans et de nationalité algérienne, a écopé d’une peine de 4 ans dont deux avec sursis; elle passera ces deux ans en portant un bracelet électronique. Idem pour sa soeur Anissa 31 ans, qui elle possède la nationalité française et qui portera pendant deux ans également, un bracelet électronique.

En tout 23 membres de la famille des deux soeurs ont rejoint l’état islamique en 2014 : leur frère, leurs 6 soeurs avec leurs compagnons et enfants sans oublier leurs parents ont franchi le pas. D’après Europe 1, l’argent envoyé provenait en partie des allocations familiales reçues par les sœurs terroristes. Une histoire inédite!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire