Un drame qui s’est produit récemment dans le département français de l’Indre-et-Loire risque de ternir davantage l’image des migrants.Un jeune Ivoirien de 22 ans a reconnu avoir tué un homme qui l’hébergeait dans la commune de Joué-lès-Tours. D’abord placé en garde à vue, le jeune homme a été placé en détention provisoire. Pour l’instant, on ignore les raisons exactes qui ont poussé le migrant à commettre son acte. La victime du jeune homme, est un quinquagénaire, ex-directeur commercial d’un centre commercial.

Ce dernier hébergeait le jeune Ivoirien,  qui est arrivé en France en 2017 et dont le visa étudiant avait expiré faute de mauvais résultats académiques.

Une réaction de désespoir?

C’est lorsque le quinquagénaire a demandé au jeune homme de quitter sa maison, que celui-ci a réagi violemment en tuant son hôte par 28 coups de couteau. Selon des médias locaux, les faits se sont déroulés dans le milieu du mois de décembre et le corps de l’homme de 56 ans n’a été découvert que le 17 décembre dans sa maison. C’est un autre jeune homme qui était invité chez le quinquagénaire qui a fait la macabre découverte.

Paniqué et horrifié par la scène qu’il a vue il a aussitôt alerté les forces de l’ordre. Le migrant ivoirien a été interpellé et après ses aveux, il a été mis en examen pour assassinat. Il risque une lourde peine d’emprisonnement

3 Commentaires

  1. J’ai des amis d’origines différentes dont Africaine. Des proches à moi sont musumans et évidemment respectueux comme je le suis envers eux. Ce sont les extrémistes les dangereux. Que tous les peuples soient bien dans leur pays, je le souhaite et qu’on arrête de s’entre-tuer pour le fric, le pouvoir… Le problème, aujourd’hui n’est pas une question de race ou de couleur… mais une question de sécurité. Même dans d’autres religions il y a des dangereux et des bons

  2. Nos rois repoussèrent avec les armes nos ennemis, ce temps là est fini. Paris et Londres s’allient pour soi-disant stopper les migrants ; cessons le bluff : ils ne les refoulent pas mais les sauvent et avec le pacte des migrations, c’est interdit de le refouler. Peut-être que celui-ci a respecté l’article 4-89 du livre “sacré” des musuls qui dit de tuer les mécréants où qu’ils soient ? Qu’attend-t’on pour interdire ce bouquin ancestral !

    • Premièrement sa religion n’est pas précisée, vous serez donc aimable de laisser le Coran en dehors de ça merci bien. 
      Deuxièmement une vie humaine est une vie humaine, qu’elle que soit sa couleur, sa religion ou son origine, autant de migrants que possible doivent être sauvé, vous oubliez très vite les horreurs de la guerre dans votre petit confort français
      Troisièmement, il ne sont pas nos ennemis : ce jeune homme est une exception tous ne tuent pas, ne volent pas, ils cherchent simplement un avenir meilleur. Ne faisons pas de ce drame une généralité et serrons nous plutôt les coudes pour nous entraider. Nous vivons dans un monde qui exige de la solidarité et de l’humanite Pour avancer

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire