Kanye West a décidé de réagir. En effet, celui qui estime que ses anciennes maisons de disques le volent au sujet de ses droits concernant ses propres musiques a décidé de contre-attaquer. Vendredi dernier, West a de fait, déposé plusieurs plaintes contre Roc-A-Fella, Def Jam, EMI Music Publishing ainsi que le groupe Universal Music. 

Kanye West attaque du monde en justice

Selon le média américain The Hollywood Reporter, Kanye West se serait ainsi rendu du côté de la Cour supérieure de Los Angeles afin de mener une action en justice. Si elles apparaissent encore floues, les raisons de cette décision seraient principalement financières. En effet, selon le rappeur originaire de Chicago, ses anciens labels et maisons de disques ne lui verseraient pas l’entièreté de ses droits sur ses titres et albums. Il demanderait de fait, des dommages-intérêts ainsi qu’un « transfert de propriété ».

Jay-Z, lui aussi visé

En plus des chansons sur lesquelles il rappeKanye West aurait également demandé à ce que les droits des chansons produites pour l’album The Blueprintde Jay-Z sorti en 2001, lui soient également reversés. Une attaque qui devrait ne pas vraiment faire plaisir à Jay-Z, déjà en froid depuis quelques mois avec Kanye West, à cause notamment de ses trop nombreuses sorties polémiques sur les réseaux sociaux et via la presse. Amis, les deux hommes ne s’adresseraient plus du tout la parole.

Une attaque finalement prévisible puisque, au mois d’octobre dernier, Kanye West avait déjà révélé avoir tenté de racheter ses propres musiques, assurant que certaines maisons de disques comme Sony, lui avaient alors claqué la porte au nez. Si la suite ne devrait pas intervenir avant quelques mois, une chose semble désormais acquise, Kanye West ne se laissera pas faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom