En France, un jeune reporter de 26 ans a été victime d’une terrible agression en marge du rassemblement du mouvement des gilets jaunes.Pierre-Alex a certainement eu la peur de sa vie. En effet, ce jeune photographe de 26 ans, travaillait le weekend dernier, à l’occasion des dernières manifestations gilets jaunes ayant ralenti la France. Œuvrant du côté de Mauléon, dans le pays basque, le jeune homme est un habitué du portrait, photos de mariage ou commande d’entreprises.

Agressé alors qu’il tentait de faire une série de photos

Cependant, il officie de temps à autre en tant que photographe reporter, et ce, de manière indépendante. C’est sous cette casquette qu’il a subi les foudres des manifestants. Ainsi, ce dernier confie être arrivé tout à fait sereinement un peu plus d’une heure et demie avant l’heure officielle du départ du cortège. Ne se souciant de rien, il tente alors de prendre une photo plan-large avec son grand-angle, au niveau de la statue centrale, celle des Trois Grâces, place de la Bourse.

Deux journalistes Cnews, elles aussi agressées

C’est à ce moment-là qu’il sera témoin d’une première agression. En effet, deux femmes, œuvrant au compte de Cnews se font arrêter, devant lui, par des manifestants énervés qui leur demandent de quitter les lieux. Protégées par deux gardes du corps, les deux jeunes femmes décident toutefois de s’exécuter. Pierre-Alex lui, comprend alors que la situation peut vite tourner au drame et décide de faire de même, se réfugiant dans une petite rue adjacente, appareil photo/vidéo en route dans une main.

Il se fera alors poursuivre par plusieurs manifestants qui, toujours aussi hostile envers la presse, décideront de le tabasser. Le rouant de coups, il terminera à terre, perdant connaissance durant plusieurs secondes. Il ne devra son salut qu’à deux gilets jaunes venus le sortir de cette situation avant de l’emmener dans un restaurant, le temps qu’il se remette de ce qui venait de lui arriver. Il sera ensuite redirigé vers l’hôpital Pellegrin de Bordeaux ou il sera soigné. Souffrant d’hématomes au niveau du dos et de maux de tête, Pierre-Alex s’en sortit finalement plutôt bien… Au contraire de son matériel qui lui, aura encaissé les coups. En effet, son sac a été visé par plusieurs coups de pieds, résultat, l’un de ses objectifs a été totalement détruit.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire