Adrien Houngbédji n’était pas à la brigade criminelle d’Agblangandan ce matin. Le président de l’Assemblée nationale y était pourtant convoqué pour 10 heures « en exécution des instructions contenues dans le Soit Transmis n°058-C/PRC-2019 du 11 mars 2019 du procureur de la République près le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou».

Charlemagne Honfo a fait le déplacement

Seul le maire de la commune de la commune de Sèmè- Kpodji était présent. Tout comme le chef du parlement, Charlemagne Honfo a aussi reçu une convocation de cette brigade. Il a fait une brève déclaration à sa sortie. En ce qui concerne Me Adrien Houngbédji, il est actuellement au parlement selon un journaliste de Soleil FM présent à l’hémicycle.

Le président de l’Assemblée nationale doit présider une conférence des présidents de groupes parlementaires. Cette réunion vise à trouver des solutions pour une sortie de crise. C’est un secret de polichinelle de dire que le pays est dans une impasse électorale en ce moment, du fait de l’absence de l’opposition de la course aux prochaines élections législatives.

13 Commentaires

  1. J’ajoute que le Président de l’AN a son service de renseignement et devrait avoir accès à toute information pour le contrôle de l’action du gouvernement. Il s’agira de réunir les preuves par contre pour s’assurer qu’il n’y a pas tripatouillage au niveau de la CENA et non de s’acharner contre la 2 ème personnalité de la République.

  2. @ Aziz
    Akouneh ou Yakara.
    Ne me dites pas qu’il pris la clé des champs.
    Ivoirien dira qu’il a beou.
    En dendi: À Zourou
    En Yom: a tchoukouna
    En Foodo: oho silhi

  3. Pour être cohérent avec leurs méthodes, Talon et Djog devrait envoyer les forces de l’ordre pour conduire Houngbedji devant la Brigade de Recherche. Bien que PAN, il est avant tout élu député au même titre que Atao. Le parallélisme des formes, fait qu’il doit être contraint à se plier à la justice. Le professeur émérite de droit (BAC+1 ou plus zéro)Patrice Talon ne me dira pas le contraire.

    • mahou…

      Certainement..un bac obtenu..et une agrégation obtenue…dans le ruse et la rage…

      Nous de notre coté..on fouille dans les archives..et celà fera boum

      Raffle tout a été renvoyé..des facultés..tellement..ruseur déjà…

      Quant à houngbe…certains réseaux sociaux..ont dit qu’il a fuit..puisque donc…il était prévu de le mettre au violon..à poils avec des délinquants..de droit commun..

      Houngbe…est un minable…

  4. Il n’avait qu’a Se présenter pour passer la nuit dans la même maison que Toboula.
    De cette convocation, il faut retenir une seule chose: Talon fera feu de tout bois pour avoir la majorité nécessaire afin de modifier la constitution s’il n’y avait pas une situation qui freinerait ses ardeurs.
    À force de prendre certaines postures par purs calculs, sa crédibilité prend un coup et on devient inaudible.
    La mission a lui confiée par Talon manque de clarté.
    Me R Dossou fait des propositions objectives pour la sortie de crise, mais personne ne l’ecoute il est devenu peu crédible et il peine à convaincre beaucoup de béninois.

  5. C’est bien, il est tant qu’il prenne sa place, c’est la deuxième personnalité du Bénin, la convocation était une vraie maladresse

  6. Gombo,napo,sonagnon…ollah arretons.. de nous fixer…sur le sieur…houngbe..

    Il reste un potentat local..sans dimension nationale..un commerçant politique…je dirai…une p…

    un arriviste..situationnalites

    En un mot….il est “petit” et donc sans dignité…vu comment raffle tout..la rabaissé….en public

  7. Si je ne m’abuses, non seulement Ahouanvoebla est membre du PRD , il est élu du PRD, il est membre de la direction du PRD…
    Dire qu’il adhere de façon informelle, et qu’il démissionne informelle est une ruse des ruptcons…
    A t-il élu de façon informelle au parlement?
    A t-il été élu à la direction du PRD de façon informelle ?
    Le paiement de cotisation établit selon la jurisprudence l’adhesion a un parti…A notre connaissance les parlementaires PRD paient des cotisations…

  8. Il est vrai que Houngbedji Adrien a aidé à voter les lois scélérates les yeux fermés au parlement et a ainsi aidé au désordre que Talon engendre à la tête de l’Etat. Mais à présent ce qu’il dénonce est d’une importance capitale pour la démocratie et l’Etat de droit malmené par Talon et ses sbires dans le pays.
    Le peuple béninois en aucune facon ne permettra pas qu’il lui arrive que Talon ose l’emprisonner ou l’exiler comme il a fait Avec tant d’autres. Ce sera la fin de Talon.
    Ce que le PRD dénonce est évident. L’on ne saurait se cacher derrière des arguments comme „avoir accès aux documents administratifs ou confidentiels pour inquiéter Adrien Houngbedji dans ce cas.
    Ahouanvoebla et tous les autres qui sont membres du PRD et qui n’ont jamais présenté une demande de démission du parti PRD, sont positionnés sur les listes des partis de Talon. Pourtant Tiando a fermé les yeux là-dessus et a déclaré ces partis retenus pour aller aux élections tout en rejetant pour la même raison les autres partis pour ne pas participer aux élections. L’acte du favoritisme pour les uns et l’exclusion des autres est ainsi évident. Talon, Djogbenou et Tiando sont ainsi pris les mains dans le sac. Ils ne garantissent pas une élection libre, transparente et équitable.
    Le PRD doit être soutenu dans ce cas et Talon court à sa fin s’il ose inquiéter le Président de la représentation nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire