La marche de protestation du parti Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) prévue pour le lundi 11 mars 2019 à Cotonou aura lieu. La déclaration de marche déposée à la préfecture de Cotonou mardi, 5 mars dernier, a reçu hier vendredi, 8 mars, l’avis favorable du préfet intérimaire du littoral, Jean-Claude Codjia.

Loading...

Par une correspondance au secrétaire aux affaires électorales du parti, l’autorité préfectorale a informé qu’elle prend acte de cette manifestation. Elle invite les organisateurs à se «rapprocher des services compétents du Commissariat central de la ville de Cotonou pour les dispositions sécuritaires à prendre en vue de l’encadrement de ladite marche par les forces de l’ordre».

Exiger des élections crédibles

C’est une marche pacifique annoncée par les FCBE pour protester contre l’exclusion des partis politiques de l’opposition du processus électoral, les législatives de 2019. Ils entendent manifester contre tout acte de personne ou d’institution qui n’est pas de nature à garantir des élections libres, crédibles et transparentes en République du Bénin. Selon l’itinéraire indiqué au Préfet, ils partiront du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou pour l’Etoile rouge en passant par le carrefour Vêdoko.

Voir les commentaires

6 Commentaires

  1. Et voila! L’hopital veut se moquer de la charité. Si le président Yayi boni veut aussi marcher pour les elections libres et transparentes, je veux simplement lui rappeler 2011 après son K.O imaginaire lorsqu’il avait envoyé des rebelles tuer les gens qui marchaient pacifiquement à Porto pour protester. Les syndicalistes ont été frappé à sang dans ce pays sans oublier les portés disparus.
    Certes il n’a pas modifié le code electoral et la charte des partis politiques, mais pour quoi faire? Puisque l’entrée de l’argent n’etait important sous lui, seulement la sortie.

    • L’état de droit à été toujours en place pour ceux qui respectent les lois de la République. C’est quand on veut se soustraire à ses obligations fiscales, c’est quand on ne veut pas se conformer à une loi votée et promulguée qu’on voit qu’il n’y a pas un état de droit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom