Dans une déclaration lue ce mardi 12 mars 2019 au siège du parti Force cauris pour un Bénin  émergent (FCBE) à Cotonou, l’opposition s’est prononcée sur certains rebondissements dans l’actualité politique au Bénin. Elle s’est intéressée entre autres, à la convocation de Me Adrien Houngbedji, par la Brigade criminelle.

Le Président du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) et Président de l’Assemblée Nationale aurait été convoqué au sujet de la provenance des documents dits confidentiels que son parti a produits devant la Cour constitutionnelle dans le cadre de son recours contre la CENA. «Il lui aurait été demandé de révéler la provenance desdits documents sans se préoccuper de ceux qui sont impliqués dans le faux» informe l’opposition.

Un faux ”procès”

Pour les forces politiques de l’opposition, en l’occurrence les FCBE, la recherche des sources n’est pas le plus urgent après les preuves exhibées par le PRD. C’est une fuite devant une évidence, à  les  en croire. «A l’étape actuelle des choses, la Cour constitutionnelle a-t-elle besoin de rechercher la provenance des documents de preuve fournis par le PRD, ou plutôt l’authenticité desdites pièces ? Les membres de la CENA ont-ils réfuté ces documents ? N’ont-ils pas reconnu leurs signatures au bas desdits documents ?» s’interroge l’opposition.

SOS pour renforcer la CENA

Elle s’appuie sur les nouvelles révélations du PRD pour soutenir son inquiétude relative à la crédibilité de l’organe en charge de l’organisation des élections au Bénin. «Les révélations du PRD prouvent à suffisance que les groupes BR et UP n’ont jamais eu de dossiers à jour mais ont profité des traitements de faveur, à la limite de la tricherie et de la magouille» dénonce-t-elle dans sa déclaration. Rappelons que seuls les dossiers de ces deux blocs ont été retenus mardi 5 mars dernier par la CENA pour prendre part aux législatives 2019.

«Au vu de tout ce qui précède, la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) n’est plus crédible pour conduire en toute impartialité le processus électoral dans notre pays» affirme l’opposition. Elle invite «toute la classe politique, la société civile et les partenaires au développement, à prendre à cœur ce problème en trouvant un mécanisme pour renforcer la CENA et veiller à la crédibilité des prochaines élections».

9 Commentaires

  1. Pourquoi veut t- on tuer le serpent par la queue au lieu de l’atteindre plus facilement par la tete.
    Ce faisant on finit par ce faire mordre.

  2. Apres avoir decouvert la faux fait par le CENA, «Il lui aurait été demandé de révéler la provenance des documents objet de faux. Y a t-il eu du faux ou non? Pourquoi veut t-on s’abstenir de voir la réalité en face.
    S’íl y a eu du faux il faut sanctionner ce fautif au lieu de vouloir s’attaquer a celui qui a decouvert le faux

  3. qu’est ce qui vous concerne dans la convocation du president Houngbeji? Le PRD et sont president dans la Mouvance presidentielle.Ils clament haut et fort.C’est inutile cette reaction venant des FCBE.Aller completer vos dossiers, SVP les Chiens de chasse

  4. ces dirigeants FCBE me font rire. Dans une administration il y a toujours des documents confidentiels. Dans le cas d’espèce rien ne prouve que ces documents sont authentique connaissant l’ingéniosités du béninois; mieux HOUNGBEDJI avait défendu devant le PR que c’est possible d’avoir des documents falsifier . Regarder mon regard§§§§§§

  5. Non non il n’y aura pas de boycott ici c’est le Benin. C’est ce que veulent les moutons de la mouvance. Mais jamais il n’auront cela. Pas d’opposition pas d’election . on dit de quelqu’un qu il est stratège intelligent yinyinn’ mais c’est toute l’intelligence la ça? Trop limite ici c’est le Benin

  6. L’OPPOSITION BENINOISE FAIT RIRE .SOUS D’AUTRES CIEUX , UN BOYCOTT GENERAL DE CETTE FAUSSE ELECTION DEVRAIT ETRE LE MOT D’ORDRE . VOUS ETES EXCLUS ET VOUS CONTINUEZ PAR DEMANDER UN RENFORT DE LA CENA . RENFORT POUR ELIRE UNIQUEMENT AU PARLEMENT LES DEUX BLOCS DU GOUVERNEMENT ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom