Des dispositions sont entrain d’être prises après le drame qu’a vécu Addis Abeba ce dimanche et qui a laissé un lourd bilan de 157 morts (passagers et membres d’équipage). Sur demande des autorités en charge du transport aérien aux Etats-Unis, Boeing devra modifier le 737 MAX 8 ainsi que le 737 MAX 9. Le deadline qui lui a été donné pour apporter ses retouches à cette forme d’avion impliquée dans l’accident est le mois d’avril.

350 exemplaires du 737 max mis en service

La mesure de l’agence fédérale de l’aviation (FAA) permet tout de même la poursuite des voyages aux autres appareils de ce genre contrairement à la demande d’immobilisation imposée par certains pays comme la Chine la Corée du sud, et l’Indonésie. Au total, on peut estimer à 350 exemplaires, ce type d’avions mis en service en mai 2017 par l’avionneur américain. «Si nous identifions un problème affectant la sécurité, la FAA prendra des mesures immédiates et appropriées» a martelé cette structure américaine qui est l’une des principales impliquées dans la régulation du transport aérien.

Les modifications dont il s’agit, prendront en compte les logiciels et le système de contrôle MCAS conçus pour éviter les décrochages de ces avions. Le document qui sert à la formation des pilotes sera également actualisé par Boeing, l’avionneur américain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire