Depuis le début de son mandat, le président américain Donald Trump est confronté à diverses affaires judiciaires qui l’embarrassent au plus haut point. Les adversaires politiques du locataire de la maison blanche n’hésitent pas à utiliser ces affaires pour l’affaiblir politiquement. il y a quelques jours, son ex avocat Michael Cohen livrait devant le congrès, un témoignage édifiant sur le magnat de l’immobilier. Cohen a fait des révélations très embarrassantes pour Trump.

L’ancien fidèle collaborateur du 45e président des États-Unis avait notamment indiqué que le milliardaire, n’est pas franc en affaires. Michael Cohen dira que Donald Trump gonfle sa fortune pour influencer certaines institutions financières pour que celles-ci soutiennent ses activités et lui accordent des prêts. De plus, quand il vient l’heure de s’acquitter de ses impôts, Michael Cohen notifiera que le président américain modifie les chiffres de son patrimoine. Les révélations de Cohen ont beaucoup intéressé la justice.

Mensonge sur la fortune pour obtenir des prêts

Tout récemment, la procureure générale de New York a ouvert une enquête sur les relations commerciales de Donald Trump. Letitia James, la procureure générale veut ainsi faire la lumière sur les échanges entre Donald Trump et certaines institutions bancaires. Dans la ligne de mire de la procureure générale, il y a la Deutsche Bank et l’Investor Bank.

Pour rappel, lors de son audition devant le congrès, Michael Cohen avait indiqué que Donald Trump avait délibérément amplifié sa fortune dans les documents fournis à la Deutsche Bank, au moment où il essayait d’obtenir un financement pour acheter les Bills de Buffalo, un club de la ligue nationale de Football. Ce lundi, Letitia James a remis des assignations à comparaître à la Deutsche Bank et à l’investor bank pour mener à bien son enquête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom