Le scénario d’il y a 4 ans pourrait bien se reproduire pour le club Ukrainien «Dynamo de Kiev». Les responsables de Chelsea se sont à nouveau plaints auprès de l’UEFA pour des comportements racistes qui ont été enregistrés lors de la rencontre entre les deux clubs jeudi. Le match qui s’était soldé par un score de (5-0) en faveur de Chelsea était joué dans le cadre des huitièmes de finale retour de la Ligue Europa.

Un habitué des faits ?

Selon les publications dans la presse anglaise, l’incident dont il est question se serait produit sur Callum Hudson-Odoi, le jeune attaquant de 18 ans. Après avoir marqué un but, il aurait entendu des cris de singe. «Nous pouvons confirmer qu’il y a bien eu un incident raciste à l’égard d’un de nos joueurs lors des dernières minutes du match face à Kiev, de la part d’une petite partie des supporters locaux» a martelé Chelsea dans la plainte qu’il a déposé ce lundi auprès de l’UEFA. Les responsables du club ont également indiqué avoir mis au courant le juge de la partie ainsi que «le référent UEFA immédiatement après le match».

En 2015, dans les mêmes circonstances, «Dynamo de Kiev» avait été reconnu coupable par l’UEFA de «comportement raciste», «troubles en tribunes», et «blocage d’escaliers». Ces reproches avaient valu au club trois matchs à huis clos, dont un avec un sursis de trois ans. Il avait versé également une amende de 100 000 euros. Cet incident s’était produit en «Ligues des Champions» toujours lors d’une rencontre avec Chelsea.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom