Les 5500 personnes venues assister au spectacle que devrait donner la star américaine Nicki Minaj à l’Arkéa Arena de Bordeaux sont reparties assez déçues. La réprésentation de l’artiste n’a finalement pas eu lieu. A l’origine de cette annulation, une mésentente entre son équipe technique et les responsables de la salle Arkéa Arena qui représente une des plus grandes salles de concert de France. Le point de discorde entre les deux équipes se situe au niveau de la gestion de la conception lumière sur certains passages qui demande une quantité excessive d’électricités.

30 milliampères au lieu de 3 ampères recommandés

Selon les explications du premier responsable de cette salle de spectacle, l’équipe américaine n’avait pas voulu faire de concession mais était bien consciente de la situation. A l’en croire, les conceptions des collaborateurs de la star Nicki Minaj ne répondaient pas à la législation française. La loi autorise en effet une utilisation en électricité dans l’ordre de 30 milli ampères pour ces spectacles alors que la demande des techniciens de la star s’élève à 3 ampères.

«Il y avait une chance sur mille pour qu’il y ait un court-circuit et dans ce cas, des gens meurent. Je refuse absolument de prendre ce type de risque.» avait fait remarquer Jérôme Langlet, le directeur de Lagardère Entertainement, structure ayant en charge la responsabilité de l’exploitation de la salle. L’équipe de Nicki Minaj serait une habituée de ces faits. La même situation se serait déjà produite à Bratislava. L’autre attitude que déplore ses fans, est le retard qu’elle accuse avant le début de ses concerts. Elle a été huée plusieurs fois lors de ses spectacles qu’elle donne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom