Le parc W du Niger est un site s’étendant sur 10 000 km2, avec un chevauchement de plusieurs lignes frontalières. Classé patrimoine mondial de l’Unesco en 1996, le parc souffrirait principalement, selon la presse internationale, d’une crise sécuritaire récurrente qui verrait certaines espèces de ses grands mammifères disparaître du fait du braconnage. Ce dimanche, trois braconniers étaient arrêtés en possession de butins de chasses illégales.

Loading...

De multiples carcasses et défenses saisies

Le braconnage est devenu l’un des problèmes croissants auxquels doit faire face la conservation de la faune sauvage et une menace potentielle pour les efforts de développement du tourisme. Le tourisme serait considéré par beaucoup de pays africains, comme une alternative de développement. Et L’une des principales stratégies utilisées serait la création de parcs nationaux pour la protection et la conservation de ressources naturelles à même de propulser un tourisme écologique.

Le parc ‘’W’’ du Niger,  a été crée à cette intention et serait un modèle de coopération sous-régionale. Trois pays, le Niger, le Bénin et le Burkina Faso se partageraient sa gestion chacun développant à la fois un programme national intégré à une politique d’ensemble. Ce dimanche, rapporte un média international, les gardes forestiers du Niger interceptaient de leur côté, dans la région de Dosso un lot important de carcasses d’animaux interdits à la chasse : buffles, antilopes, peaux de reptiles et défenses d’éléphants, aux mains de trois braconniers lourdement équipés. Les  criminels seraient de nationalité nigériane.

Un pays avec une grande tradition de chasse et de consommation de viande de brousse, au point pour le Dr Muhtari Aminu-Kano, Directeur général de la Nigerian Conservation Foundation, une organisation nigériane de protection de l’environnement de déclarer : « Le braconnage est une menace majeure dans ces régions en raison de la culture de la consommation de viande de brousse et du fait de ne pas reconstituer en élevant la viande que nous consommons ».

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom