La fille du Président des Usa et son mari font l’objet d’une enquête sur la gestion de leur messagerie personnelle dans le cadre de leurs fonctions à la Maison Blanche. Ivanka Trump et Jared Kushner auraient manqué à la loi fédérale sur les documents présidentiels en exploitant leurs comptes et messageries privés pour les affaires publiques. On se souvient que Hillary Clinton avait fait l’objet des mêmes dénonciations de la part de Donald Trump et des républicains pendant la campagne des élections présidentielles de 2016. Étonnant que des proches de l’actuel locataire de la Maison Blanche se retrouvent dans les mêmes travers…

Whatsapp utilisé pour des contacts officiels

La commission de la Chambre chargée de la surveillance et de la réforme gouvernementale est présidée par l’élu démocrate Elijah Cummings. Ce dernier affirme détenir des informations attestant d’entorse aux règles de la communication chez des proches du président américain.

Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump aurait pris contact avec des dirigeants étrangers via la messagerie instantanée Whatsapp pour des renseignements classifiés. Ce qui, si cela s’avérait, constituerait une grave transgression des règles de sécurité, a reconnu Me Abbe Lowell, avocat de Jared Kushner. Quant à Ivanka Trump, elle aurait continué à travailler avec une messagerie autre que celle mise à sa disposition par la Maison-Blanche. Son avocat a admis le fait et reconnu que plusieurs messages auraient été effacés. Les mêmes faits sont reprochés à l’ex-conseiller Steve Bannon et l’ex-conseillère à la sécurité nationale Kathleen McFarland notamment pour des renseignements relatifs au transfert de technologie nucléaire avec l’Arabie Saoudite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom